L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Où l'on s'arrête enfin

Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Où l'on s'arrête enfin   Mer 3 Jan - 21:35

(<== cf Entrée d'Elladat < Enfin dans le hall)

Tristan ouvrit la porte de son cachot.
Il avait nettoyé ce dernier la veille et y avait déjà installé son matériel.
Il ôta son chapeau et l'envoya d'un mouvement du poignet sur le crâne de Vlad, le squelette, et déposa le planches qu'il destinait à des étagère et à un comptoir.
Puis il laissa Haltios et Exal rentrer.

-Bon et bien voilà, on y est. Vous vous souviendrez du chemin si d'aventure vous avez besoin de moi ? Enfin, je devrais ouvrir demain.
Bon, passons aux choses sérieuses : Exal, pouvez vous me confier vos gants ? J'ai quelques analyses auxquelles les soumettre.

Puis il ajouta :

-Du moins, s'ils ne craignent pas l'acide.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Halthios Lame de Roc
Amar
Amar
avatar

Race : Oghter (centaure)
Poste : Elève d'Elladat
Elément : Amar
Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   Ven 5 Jan - 2:49

Halthios pénétra dans le cachot, circonspect. Il jeta un oeil inquiet au squelette. Cet "alchimiste" était décidément très étrange. Quant à l'oghter, il ne savait pas du tout ce qu'il faisait là. Heureusement, il y avait l'autre, Exal, qui était manifestement tout aussi nouveau que lui dans les environs, et qui, surtout, avait l'air bien plus raisonnable. C'est à lui qu'Halthios s'adressa en priorité, continuant la conversation débutée dans le hall.

"Vous êtes un Cala, donc ? Le professeur de lumière, peut-être ? J'ai entendu dire qu'on en cherchait un. Vous iriez bien dans le rôle, je trouve - enfin, à première vue. Ce n'est pas comme si je vous connaissais déjà. Nous, les centaures, préférons ne pas nous contenter des apparences pour juger, alors... êtes-vous professeur ou juste... visiteur ?"

Puis il se tourna vers Tristan lorsque ce dernier commença à leur parler de son cabinet d'alchimie et d'une expérience à base d'acide. Il fronça les sourcils, produisant un résultat assez intéressant sur son visage difforme.

"De l'acide ? C'est comme ça que travaillent les alchimistes ? Vous n'y allez pas un peu fort ?"
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   Ven 5 Jan - 21:45

Tristan sourit en entendant les paroles de l'oghter. Ma foi, pourquoi pas. Exal avait l'air relativement calme et posé, en tout cas assez patient pour faire professeur...Plus que lui-même c'est sûr...
Tristan s'installa à sa table et sélectionna les ustensiles qui convenait le mieux à l'étude dans laquelle il allait se lancer. Si les gants étaient aussi puissants qu'il le pensait, il allait peut-être lui falloir mettre les cornues à l'abri.
Quand Halthios releva pour l'acide, il se retourna vers les deux "hommes" en effacant son sourire :

-Plaisanterie voyons. En effet, je ne pense pas devoir en arriver là.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   Ven 5 Jan - 22:32

Aux côtés d’Halthios, Exal entra enfin dans le cabinet de Tristan, tout de même un peu gêné que le discret échange qu’il avait eu avec le centaure ait été perçu par l’alchimiste. Même s’il n’avait pas l’air d’en être réellement affecté, il fallait s’attendre à tout de Tristan, dans la mesure où il était encore assez méconnu bien que sympathique, du point de vue du magicien.

Le cabinet dans lequel se trouvaient les trois hommes était tout à f ait particulier, mais ce n’est plus ça qui allait étonner Exal, tant il avançait de surprises en surprises depuis son arrivée dans la ville.
Tristan commençait à se préparer pour son étude, quand Halthios s’adressa au magicien afin, semblait-il, de mieux le connaître.


" Je suis ici en simple visiteur, répondît le Fomar. Enfin, pour le moment. Et puis, j’ignore si j’ai les capacités pour être professeur ; en fait, j’ai une maîtrise très spécialisée de la magie. "

Après ces quelques mots, il était à nouveau question des gants du magicien. Il s’interrogeait vivement sur la nature du test qu’ils allaient subir lorsque Tristan fit référence à de l’acide, mais fut légèrement plus favorable à l’expérience quand le centaure fit reconnaître à l’alchimiste qu’il ne fallait pas en arriver là. Il finît donc par délicatement dénuder ses mains, conscient de la résistance de ses armes, et ainsi confiant à propos de leur étude. S’ils étaient si efficaces en combat, ce ne sont pas quelques analyses qui allaient les modifier. Présentant ses gants à Tristan, il ajouta :

" Tenez, je vous laisse à votre science. Je vous prie simplement d’en prendre soin. "
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   Sam 6 Jan - 23:41

-Malheureusement, répondit Tristan d'un ton sarcastique en prenant les gants, je comptais les réduire en poudre, en jeter une partie aux flammes et ingurgiter le reste.

Puis, retrouvant son sérieux :

-Voyons Exal, me prenez-vous pour un néophyte ? Je puis vous assurer que vos armes ne subiront aucun dommage.

Tristan, s'étant levé pour récupérer les gants, se rassit et se retroussa les manches.

-Avant de commencer, j'ai encore un question à vous poser : avez-vous été le seul utilisateur de ces gants ou est-il possible qu'il y en ait eu d'autres ? C'est primordial pour définir le procédé de création de ces gants.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   Dim 7 Jan - 3:42

Les analyses prenaient enfin une forme concrète. Les gants étaient entre les mains de l’alchimiste, installé dans son cabinet avec le matériel qu’il semblait juger nécessaire pour son travail. Mais malgré tous les détails révélés en chemin, Tristan avait encore besoin d’informations de la part d’Exal pour mieux comprendre ses armes. A la question posée au magicien suivît une réflexion de quelques longues secondes, après laquelle il répondît :

" Je ne peux vous garantir mon exclusive utilisation des gants ; je pense même que le guerrier qui m’en a fait cadeau les a essayés bien avant de me les offrir. Je dois vous avouer que ce n’est pas une question à laquelle je m’attendais… "

Puis le Fomar marqua encore un petit temps de silence avant d’ajouter :

" Cependant je peux vous assurer que je suis le seul à avoir manié ces armes de façon efficace et intensive, ainsi qu’en y associant de la magie. "

Après son intervention, Exal se mît à fixer Tristan, attendant avec intérêt sa réaction et la suite du test.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   Dim 7 Jan - 14:21

Tristan resta quelques minutes sans mot dire, puis il mit de côté certains instruments qu'il avait choisis et commenca à mélanger différentes solutions dans un récipient prévu à cet effet.

- A ce que vous dites, j'en déduis que ces gants n'ont pas été crées spécifiquement pour vous. Ceci à son importance, car les alchimistes capables de créer un objet omnithaumaturgique sont rares. Pour tout dire, je n'en connais qu'un seul, et c'est moi. De plus, je n'en ai quasiment pas crées au cours de mon existence et ce pour deux raisons. Premièrement, le processus de création est autrement plus complexe, car les composants alchimiques se doivent d'être réceptifs à toutes les sortes de magie. Or, il existe autant de types de magie que d'individus la pratiquant. Vous comprenez le problème.
Deuxièmement, et c'est aussi la raison pour laquelle je préfère les objets monothaumaturgiques, c'est que les omni sont moins puissants que les mono. Ah ! C'est prêt.

Tristan posa sur la table un bol rempli d'un liquide incolore mais diffusant une douce odeur, proche de celle de l'encens.

- Ceci est un révélateur alchimique. Pour faire simple, il va changer de couleur en fonction de la puissance de l'objet.

A ces mots, il immergea l'un des gants dans le liquide et reprit ses explications.

- Le fait que ces gants soient omni est toutefois un avantage dans le cas présent. En effet, je suis capable de modifier légèrement leur structure pour en faire des mono et ainsi augmenter considérablement leur puissance. C'est toujours mieux que de reprendre leur structure fondamentale comme j'aurais dû le faire pour les améliorer s'ils avaient déjà été mono.

Il s'avisa alors que le liquide avait viré au marron très foncé, à la limite du noir.

- Oui, c'est à peu près à ça que je m'attendais.

Se tournant vers Exal il lui expliqua :

- Pour vous donner un ordre d'idée, ce sont les objets les plus puissants qu'il m'a été donné de manipuler, mis à part ceci (il montra son gantelet) qui fait virer le révélateur au noir de jais et, évidemment, ceci (il désigna le Tueur accroché à sa ceinture) qui provoque l'explosion du révélateur.
Bon, j'ai désormais une vague idée de comment ont été crées ces gants. Pour finaliser, j'ai encore une question : faut-il que vous les portiez tous les deux pour qu'ils fonctionnent ou avez vous seulement besoin de l'un d'entre eux ?

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"


Dernière édition par le Lun 8 Jan - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Halthios Lame de Roc
Amar
Amar
avatar

Race : Oghter (centaure)
Poste : Elève d'Elladat
Elément : Amar
Nombre de messages : 67

MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   Dim 7 Jan - 18:41

Halthios, quant à lui... eh bien, Halthios avait un peu de mal à suivre. Il ne savait pas trop ce qu'il faisait là. Bon, l'alchimie, il lui fallait le reconnaître, semblait une science extrêmement intéressante. Mais il n'y comprenait pas grand chose, et d'ailleurs, il n'était pas venu à Elladat pour l'apprendre. Resté un peu en retrait, près de Vlad le squelette, il écoutait sagement Tristan qui se laissait emporter par ses explications scientifiques. Au bout d'un moment, il fit deux pas en avant.

"Bon, eh bien... messieurs... Je crois que je vais vous laisser... Je pense qu'il vaudrait mieux que je me mette en quête de mon dortoir plutôt que de traîner dans les cachots à peine arrivé. Je redescendrai peut-être entre deux cours si je veux en savoir plus sur l'alchimie... pour l'instant, je vous souhaite une bonne journée."
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   Dim 7 Jan - 22:17

Exal écoutait avec la plus grande attention les révélations que Tristan tirait des manipulations qu’il venait d’effectuer. Comme se l’imaginait le magicien, l’alchimie se pratiquait avec adresse et calme, le tout à l’aide de matériel aussi varié qu’étrange, notamment le liquide aux différentes couleurs qu’il avait pu observer. Loin d’atteindre une atmosphère étouffante, l’expérience dégageait plutôt une senteur agréable qui enveloppait le cachot et le rendait lui-même plus appréciable.

Une première étape était franchie, et ce n’est pas sans y éprouver un grand intérêt qu’Exal s’imprégnait des notions auxquelles l'alchimiste faisait référence. La conversation était toujours plus encrée dans un langage spécifique à la science de Tristan, mais le Fomar savait bien faire usage de son esprit pour suivre l’évolution de la situation, au moins de façon générale.
Suite à ses conclusions, l’alchimiste s’adressa naturellement à Exal pour approfondir sa progression. C’est à ce moment qu’Halthios prît la parole pour exprimer avec grand tact sa volonté de rejoindre les parties supérieures de l’école de magie.

La magicien, qui n’avait dit mot pendant la durée des analyses, pour ne pas en perdre le fil, se tourna alors vers le centaure et dît presque spontanément :


" Oh, veuillez m’excuser Halthios ; cette séance m’est spécifiquement -et généreusement- adressée, et de ce fait semble vous être bien étrangère. "

Puis il ajouta :

" Si vous souhaitez nous quitter, je vous souhaite donc également une bonne journée. "

Enfin, et pendant qu’Halthios se dirigeait vers la sortie, il se replaça dans le contexte de l’expérience de Tristan :

" Je n’ai pas du tout pour habitude de m’en servir ainsi mais un gant peut s’utiliser sans l’autre. D’un autre côté, je ne sais pas en quelle mesure leur unification peut faire varier leur efficacité, mais je pense que c’est assemblés qu’ils permettent de développer le meilleur potentiel possible. "
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   Lun 8 Jan - 19:24

Tristan lanca au centaure qui sortait :

- C'est fort dommage que vous ne restiez pas. Mais si vous vous aventurez dans les couloirs au petit bonheur, évitez la nouvelle surveillante, c'est une teigne et elle ne vous loupera pas. Vous la reconnaitrez aisèment, c'est une noldor, grande et blonde comme la plupart d'entre eux, et qui se croit supérieure à tout le monde... comme la plupart d'entre eux également. Ma présence aurait, je pense, suffit à vous éviter quelques désagréments, mais, ma foi, faites comme vous voulez.
Bon, revenons à nos moutons.

Sur ce, il se retourna vers Exal et reprit son discours :

- Il est normal qu'il vous semble plus aisé d'utiliser les deux conjointement. En effet, de cette manière, vous utilisez les amplificateurs alchimiques de l'un comme de l'autre, ce qui signifie que vous dépensez deux fois moins d'énergie à les utiliser. Et le fait que vous les utilisiez tout les deux en même temps me procure deux fois moins de travail puisque ça signifie que leur structure est strictement similaire sans quoi il vous serait impossible de les utiliser ensemble.
Bon, désormais, je sais exactement par quel procédé ils ont été crées, il ne me reste plus qu'à remplir les espaces vides...

Alors Tristan se leva reprit son chapeau à Vlad, non sans un "merci", et se dirigea vers la porte.

- Pour ce faire, il faut que je vois exactement comment ils fonctionnent. Alors direction la salle d'entraînement, un peu plus loin. Je m'y suis déjà rendu, elle est parfaite pour ce qu'on a à y faire. Remettez vos gants et suivez-moi.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   Lun 8 Jan - 20:42

Exal s'interrogea un instant à propos de la surveillante dont parlait l'alchimiste, puis, tout en remettant ses gants, laissa passer Tristan qui remît son chapeau, après l’avoir récupéré auprès de son étrange mais sympathique squelette. Peu vivant, mais original.

Il allait encore falloir suivre l’homme dans un recoin du château, cette fois-ci vers ce qu’il nommait la salle d’entraînement ; le magicien se dît que cette appellation parlait d’elle-même, d’autant plus que Tristan faisait référence au fonctionnement des armes. C’est donc avec application qu’il termina d’enfiler ses gants, puis se mît à effectuer quelques mouvements du bras, comme pour se dégourdir et s’échauffer. Puis, partant derrière Tristan, il demanda :


" Pouvez-vous m’expliquer en chemin en quoi va consister mon rôle une fois sur place ? Quelles sont les méthodes d’entraînement de l’école ? Vous en semblez satisfait. "

Le magicien passa devant le squelette, auquel il porta une certaine attention, avant de sortir de la pièce en suivant l’alchimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   Lun 8 Jan - 22:28

Tristan fut amusé de voir l'attention que portait Exal à Vlad, même s'il n'en montra rien.
Par contre, il ne put dissimuler le sourire que provoque la question du fomar :

- En effet, je ne peux qu'être satisfait. Il faut que vous sachiez que la salle d'entraînement où je vous mène sert en réalité pour l'entraînement à la magie offensive. Et c'est ainsi que j'ai eu le bonheur de constater que certains mages étaient tout à fait capables d'apprécier un bon combat.

Ladite salle ne se situant pas très loin des cuisines, un doux fumet commencait à envahir l'espace confiné que représentait les couloirs souterrains à mesure que les deux hommes marchaient.

- Quant à votre "rôle", comme vous dites, il sera fort simple : j'activerais et réactiverais les mannequins de combat à mesure que vous les affronterez. Je pourrais ainsi étudier la réaction des gants face à une utilisation prolongé et, si vous ne vous ménagez pas, ce que je vous conseille, il y a des chances pour que je me rende compte de leur capacité de charge maximum.
Cela risque d'être fort amusant.

(==> La salle d'entraînement Je sais on bouge beaucoup mais que voulez-vous !)

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où l'on s'arrête enfin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Où l'on s'arrête enfin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?
» Arréter une diarrhée
» [Mairie] Béziers: arrêtés municipaux en application
» Arrêter le temps...
» Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo arrêté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Kalinach :: La Citée :: Les Caves et Souterrains-
Sauter vers: