L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nelby, version Requiem For Nightmare (langage explicite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Nelby, version Requiem For Nightmare (langage explicite)   Dim 30 Mai - 14:00

Fiche d'identité.

Nom et Prénom:
Nelbynopsidh Kendardian

Surnom:
Nelby

Age:
34 ans et 6 mois

Poste:
Gérant du Bordel

Race:
Humain

Liens:
Aucun pour le moment / Il est arrivé à Azilis il y a environ 8 ans, mais n’a jamais entretenu de relation en dehors du quartier où il travaille.

Clan:
Neutre


Votre personnage.

Histoire:
Royaume du Nord, principal Monastère Hadoken. Nelby venait d’avoir 10 ans et d’obtenir le grand privilège de rentrer dans les Ordres. Ses parents furent heureux qu’il ait choisi cette voie, cela ferait une bouche de moins à nourrir, en ces temps incertains c’était toujours ça à gagner. Les 5 premières années monacales furent difficiles, la plupart des novices périrent et ceux qui restaient étaient les plus robustes: ceux aptes à s’ouvrir au Hadoken. A sa 15e année, Nelby apprit les fondements principaux du Monastère: la chasteté et la paix intérieure. Dès lors que ces valeurs furent acceptées solennellement, il fut conduit à la salle de « réception », là où il recevrait le don du grand moine, dirigeant du Monastère Hadoken. Nelby ainsi qu’une vingtaine d’autres novices s’alignèrent dans la salle, les yeux embués par la fierté. Un moine colossal s’avança et prit à mains nues une barre de fer rougie par un foyer, derrière lui. Et les uns après les autres, les novices durent se faire graver les runes Hadoken sur le torse. Un tiers des jeunes présents périrent de leur souffrances, quelques uns tentèrent de s’enfuir (ils se firent rattraper et ce qui leur arriva ne fut jamais dévoilé) et d’autres succombèrent à des infections causées par de mauvaises cicatrisations des brûlures. Les 5 novices les plus résistants et de ce fait encore en vie, commencèrent dès ce jour un réel apprentissage à l’art du Hadoken. 5 ans passèrent, Nelby était en voie de devenir un puissant moine mais une ombre persistait: il n’avait toujours pas trouvé la paix intérieur et il aurait aimé connaitre l’amour, la chasteté commençait à lui peser. Il commençait à développer un caractère violent, cherchant la perfection de son art, essayant sans cesse de surpasser ses compagnons. En exercice de combat, il devenait comme enragé, voulant écraser littéralement son adversaire. Plus les jours passaient plus il devenait sérieux face à ses adversaires: il cherchait à gagner, puis à les blesser, puis à les éliminer… Les grands moines se rendirent compte de ce vice et lui ordonnèrent de se contrôler sous peine d’être radié de l’Ordre, voire d’être condamné à mort pour ses actes. Ils ne firent que le prévenir et n’appliquèrent aucune sanction car c’était tout de même un des meilleurs moines en apprentissage. Là furent leur erreur. Nelby dut un jour se rendre au village pour acheter des provisions pour l’hiver, il avait alors une vingtaine d’années. Il prit du temps pour visiter un peu la cité, il n’était pas sorti du Monastère depuis une dizaine d’années. Il passa près d’une maison close et hormones aidant, il se sentit attiré par cet étrange établissement. Il connu ainsi les joies et l’extase des plaisirs sexuels ainsi que le concept des Bordels. Les prostituées furent étonnées de voir un moine; elles savaient qu’ils devaient normalement faire vœu de chasteté. Cette entrave au règlement leur plurent et décidèrent de ne pas le faire payer. De plus sa musculature aidant, il eut droit de coucher avec toutes les femmes et les filles du Bordel. Il rentra au Monastère, plus léger, ayant perdu sa chasteté, et pas de loin. Lors des exercices d'entrainement au combat, il avait la tête ailleurs, et ne parvenait qu’à des résultats médiocres. On aurait dit que la victoire ne l’intéressait plus, il se contentait du peu qu’il arrivait à faire. Les grands moines le convoquèrent de nouveau pour savoir ce qu’il se passait. Pourquoi du jour au lendemain son niveau et ses aptitudes étaient devenus nuls, indigne d’un moine de son rang. Pris de remords, il expliqua le pourquoi du comment. Les grands moines furent choqués, indignés par le récit détaillé de Nelby, croyant bien faire, et se mirent dans une rage folle. Ils le condamnèrent à mort, ou à l’isolement à perpétuité pour éviter de tenter les autres moines au vice de la chair. Nelby qui croyait en la bonté et au pardon des grands moines fut désorienté: ce fut l’élément déclencheur de son dérangement mental. Sa tendance violente ressurgie du plus profond de son âme, et il fonça vers les grands moines, en ayant l’intention de leur extirper un pardon. Le combat fut bref mais intense; Nelby blessa un grand moine, mais subit les assauts des autres. Il fut laissé pour mort et jeté hors du Monastère, dans un fossé. Il fut trouvé puis recueilli par un homme étrange, habillé de noir, qui le mena dans une sombre masure. Il soigna Nelby les semaines qui suivirent puis un jour, il lui parla enfin. Il expliqua qu’il avait été aussi un moine dans sa jeunesse mais le sort s’était acharné et il avait succombé aux vices de la chair, du gain, du meurtre et autres. Il endoctrina Nelby une année durant, se servant des troubles mentaux dont il était sujet. Il arriva enfin à le persuader de suivre un enseignement de la voie des ombres. Il lui fallut une à deux années pour pouvoir se mouvoir dans les ombres ou toute obscurité. Il mit encore un an pour réussir à coupler le Hadoken aux disciplines de l’ombre. Il apprit aussi à se servir de shurikens, en utilisant sa précision de moine. Il avait environ 25 ans quand son mentor sombre lui demanda un dernier combat, celui qui clôturerait l’entrainement. Nelby avait largement l’avantage et sa passion pour la victoire s’était exacerbée, de ce fait il mit toute son énergie dans le combat et frappa comme pour un affrontement à mort. Ce qui devait arriver fut: il frappa son mentor à mort. Ce dernier lui légua sa fortune et le maudit à jamais, comme l’exigeait la coutume des arts sombres. Ce fut un nouveau coup dur pour Nelby qui était à nouveau désorienté, décida de partir vers le Sud pour enfin s’établir à un endroit où il pourrait vivre sans souci. Au cours de son voyage, il s’adonna à la luxure avec des femmes et des hommes de ville en ville, et naquit en lui la perversité. Au lieu de paix intérieure, il trouva le vice, la perfidie et le désespoir. Un an après la mort de son mentor sombre, il trouva une ville à laquelle il s’attacha. Cette ville était Azilis. Il acheta une grande maison qu’il retapa en Bordel. Cela lui prit une année de frais et de travaux plus une encore pour recruter les plus belles femmes et filles des régions alentours. Peu lui importait la façon dont il arrivait à ses fins, pourvu que ça lui rapporte. Il n’hésitait pas à utiliser ses compétences de tueur, et encore moins à tuer quand il était énervé. Quelques années plus tard, il venait alors d’avoir 34 ans, le royaume se déchira en deux factions rivales: Requiem et Nightmare. Pour lui, le seul moyen de continuer à faire du chiffre sans trop risquer sa vie et son commerce était de devenir soit Neutre, soit Rebelle. Il choisit le camp des Neutre, histoire d'avoir le moins de soucis possible.

Caractère:
Nelby est sans nul doute le moine le plus perfide, vicieux et pervers de tous les monastères connus, et il est réputé pour cela. Il n’hésite pas à trahir son entourage ou à tuer pour arriver à ses fins. Pour lui, peu importe le moyen pourvu qu’il y ait le but escompté. Il n'hésitera pas non plus à louer ses services en tant qu'assassin ou mercenaire pour n'importe quelle personne pouvant le payer. Il est instable mentalement: outre ses désirs sexuels malsains, il est violent et sadique. Il s’énerve lentement mais explose arrivé à un certain point de rupture et ne peut se calmer qu’en évacuant par la violence, voire le meurtre. Il est passionné par les femmes et aime avant tout les posséder. Les hommes ne le laissent pas indifférent, mais il n’a jamais vraiment apprécié les relations homosexuelles qu’il a pu avoir. Malgré tout c’est un moine et il croit en la religion, sujet sensible pour lui. Nombre de rixes ont été déclenchées par Nelby lorsque quelqu'un osait affirmer la nullité des Dieux, voire reniait totalement leur existence. Il ne cherche pas les ennuis, mais il se met souvent dans des situations peu enviables à cause de son caractère. Il règle ses différents par la parole et la diplomatie mais uniquement quand son opposant est au sol tordu de douleur.Toutefois lorsqu'il se bat en combat singulier contre des adversaires puissants, il en éprouve un certain honneur ainsi que de la satisfaction. Il aime se battre mais avant tout, il adore la victoire. S'il devait être un péché, il serait la Luxure ou l'Orgueil.


Physique:
Nelby est doté d’une corpulence musclée et imposante: il mesure 1m80, pèse 90kg (que du muscle) et s’habille toujours légèrement; un pantalon, des sandales de cuir et un manteau constitué de manches avec de grands pans de tissus qui pendent presque jusqu’au sol. Il est le plus souvent torse nu, laissant apparaitre les runes gravées sur ses muscles. Ses runes symbolisent les préceptes du principal Monastère Hadoken: la chasteté et la paix intérieure. Il est intéressant de remarquer que la rune de la chasteté diffère d'un seul trait avec celle de la luxure. Il n'a pas été difficile pour Nelby de rajouter un trait. Son torse représente désormais la luxure et la paix intérieure. Si l'on fouille un peu plus en arrière dans le temps, autrefois le mot désigant la paix était le même que celui désignant la folie... On peut donc supposer qu'en définitive, les runes gravées sur la poitrine de Nelby représentent la luxure et la folie mentale... Il garde à tenir son crane rasé, symbole qu’il eu été moine. Son teint est pâle, signe de son appartenance au monde de l’obscurité. Son corps est parcouru par de petites cicatrices témoignant de ses nombreux combats et entrainements par le passé. Il y
en a un bon nombre sur les emplacements de ses point vitaux, a part en haut du nez... Il a un visage peu expressif en général, mais en combat il s'illumine d'un rictus sadique ainsi que d'un regard de fou furieux.

Arme favorite/Type de combat:
Arme favorite : ses mains / des shurikens (planqués dans ses manches)

Type de combat : Hadoken combiné au déplacement par les ombres (combat sérieux) / force brute (rixes, altercations) / shurikens (combat à distance)

Le Hadoken : l’art martial qui vise les points vitaux.
Il existe 10 points dits « vitaux » pour un corps humain.

- 6 sont des points de paralysie : aux creux de chaque coudes ; à la jonction entre les cuisses et du bassin, sur les flancs ; à la jonction entre la colonne vertébrale et le bassin ; au niveau du foie. Lorsqu’ils sont frappés, ces points ne peuvent entrainer la mort du sujet, mais de grandes douleurs et possibilité de paralysie.

- 4 sont des points de mort : à la jonction du nez et du crane ; au niveau de la carotide, au niveau de la dernière cervicale et au niveau du cœur.

Il faut allier une précision diabolique ainsi qu’une rapidité hors norme pour réussir à maitriser le Hadoken. Les moines ne se contentent pas de frapper comme de brutes sur ces points, au contraire, il ne font que toucher la zone adéquate et d’y déverser une dose plus ou moins concentrée de leur énergie spirituelle. Cette énergie a l’effet d’une petite explosion (toutes proportions gardées) dans l’organisme de la victime. Plus la concentration est élevée, plus les dégats causées sont importants. Ces dégats vont de la simple ecchymose à la rupture de l’os, du muscle ou du nerf. Cela dit ce n’est pas aussi simple que cela en combat réel : l’adversaire bouge, ce qui rend ses points vitaux plus dur à atteindre, de plus certains sont placés de telle façon qu’il sont soit inaccessibles, soit bien en vue mais cela reste du corps à corps.

Le déplacement par les ombres.
Cette technique est très employée par les assassins ou les ninjas et constitue le déplacement le plus discret qu’il soit. Pour se déplacer d’une zone d’ombre àune autre, il faut obligatoirement qu’elles se touchent, ce qui paraît évident mais reste très ennuyeux en pratique.

Signes particuliers/Autre:

Il ne se souvient pas de se parents…
Il a pas l’air, mais il peut être très sympa ! Sisi jvous jure!
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Nelby, version Requiem For Nightmare (langage explicite)   Dim 30 Mai - 14:03

Voilà, je tenais à le conserver ici au cas où le forum RfN viendrait à fermer.

Voici l'avatar:
Revenir en haut Aller en bas
 
Nelby, version Requiem For Nightmare (langage explicite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre Opening One Piece préféré !
» Heartbreaker version girl [Finish]
» The requiem of death (Finisss)
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Parlez-vous le SMS et le langage du net...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Hors-jeu :: Blabla :: Bibliothèque :: Ouvrage(s) de Nelby le F.-
Sauter vers: