L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La théorie du complot [PV - Exal&Neio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Jeu 10 Sep - 19:42

Hmmmm...

Le prototype de capsules de soin à résonateur en platine avait dépassé toutes les espérances.
Normalement, l'utilisation de résonateur - composant complexe et, par conséquent, onéreux à produire - dans un objet à usage unique comme les capsules était considéré comme une folie. A plus forte raison quand ledit composant était en platine.
Mais pour Tristan, le manque de puissance de ses capsules représentait un échec qui le cuisait plus qu'il ne voulait l'admettre.

Si la capsule qu'il avait apporté lors du combat contre Burningblood avait été suffisante pour le remettre sur pied... Alors le vampire ne serait peut-être plus en train de hanter les ruines d'Elladat.
Remarque, il se serait peut-être fait étriper par Lyre vu à quel point elle avait l'air de tenir au gardien.

Et il se trouvait qu'il venait mettre la main sur une quantité non négligeable de platine pur qui, bien que destinée à la Garde, lui permettait d'envisager quelque utilisations personnelles, d'autant plus qu'il avait aussi obtenu le platine de mauvaise qualité ce qui lui laissait de la marge pour des expérimentations.
C'est après plusieurs de celles-ci qu'il était parvenu à réaliser le prototype qu'il tenait maintenant dans les mains.
Il n'était pas encore chargé, mais, Tristan le savait, quand ce serait fait, il serait deux à trois fois plus efficace que la meilleure des capsules qu'il avait pu mettre au point jusqu'à présent.
Et ce n'était qu'un prototype à platine corrompu. Il ne pouvait s'empêcher de frémir d'excitation à l'idée du produit fini.

Et ce n'était que celle destinée à lui-même.
Tristan supposait et espérait que cela marcherait bien mieux pour Exal.
En effet, pour fonctionner, les capsules devait être chargées pendant plusieurs jours avec la magie de son utilisateur. Pour Tristan, il se contentait de laisser couler son énergie magique à l'intérieur.
Mais Tristan n'était pas un mage.
Et c'est ainsi qu'une hypothèse avait commencé à prendre forme dans l'esprit du Belmont.
L'alchimie était considéré comme une alternative à la magie. Par conséquent, peu de mages y avait recours et peu d'alchimistes était versé dans l'art de la magie.
Mais Tristan avait justement l'une de ces exceptions sous sa tutelle. C'est pourquoi il avait eu cette idée :
Qu'est-ce qu'il se passerait si, au lieu de simplement les charger en énergie, on chargeait les capsules avec un véritable sort de soin ?

Il faudrait revoir toutes les fondations de l'objet pour qu'il prenne en charge le sort et, Tristan le sentait, il faudrait de même repenser certains des principes de base de l'alchimie même.
C'était fou, mais le scientifique dans Tristan trouvait ça délicieusement intéressant.
Et il n'avait jamais prétendu être sain d'esprit.

Mais bon...
En attendant, il ne pouvait rien faire sans le concours du Fomar.
Il remisa donc toutes ces théories dans un coin de son esprit et se pencha sur un plastron qui appartenait à l'un des nombreux officiers de la Garde. Tristan ignorait lequel, mais il avait vraiment besoin d'une maintenance.

En travaillant mécaniquement, le maître alchimiste se mit à espérer que son apprenti ne tarderait pas à se présenter histoire de passer aux choses sérieuses.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Ven 18 Sep - 16:16

La journée se voulait rude pour Exal : l’exploration minutieuse de la cité l’avait mené à Neio qu’il avait accompagné dans les souterrains avant de la quitter en assez mauvais termes et de rentrer à l’école où il fit une nouvelle rencontre après laquelle il était reparti vers les ruelles de Kalinach et avec elles l’Ambassade de la Garde. Le Fomar ne manquait pas d’activité quotidienne, mais aujourd’hui cela lui semblait représenter une forte agitation, d’autant plus que la situation était préoccupante : si quelque chose s’accaparait les ressources de son esprit à ce moment, c’était bien le malaise qui avait assailli Neio lorsqu’elle se tenait à ses côtés. Il y avait beaucoup d’informations à trier, des conclusions à tirer au plus vite et au mieux. Il fallait allier connaissances poussées en magie et en alchimie ainsi que talent d’observateur. Il deviendrait peut-être même nécessaire de posséder une certaine autorité sur le major. Autrement dit, l’aide et l’appui de Tristan étaient requis.

Les pas du magicien se succédaient avec une cadence honorable le long des rues de la cité ; le temps était propice à la marche mais peu de personnes en profitaient à cet instant et sur le parcours d’Exal. Il pouvait avancer à son aise, ce qui lui évitait d’avoir à regretter le choix de passer par la surface cette fois-ci. Si son corps se mouvait avec simplicité, son esprit en revanche était en ébullition, dans un état un peu confus malgré ses efforts pour l’organiser efficacement. Au moins cela lui permit de franchir le seuil de l’Ambassade sans voir le temps passer ; une fois dans les flots de passants, il chercha à naviguer jusqu’au département d’alchimie régi par Tristan. Comme d’habitude –si on pouvait parler d’habitude pour les rares fois où il était venu-, le Fomar ne soulevait ou ne détournait aucun regard : comme s’ils étaient tous aussi préoccupés que le magicien, les gens escaladaient les marches et parcouraient les sols l’air pensif et pressés. Exal pu ainsi rejoindre sans difficulté les quartiers visés.

La densité de personnes était bien plus vivable ; était-ce le cas dans toutes les zones reculées de la tour, ou bien la conséquence de l’appréhension de la Garde vis-à-vis de l’alchimie, ou encore l’illustration de la faible population d’alchimistes dans la cité ? D’autres explications venaient au Fomar mais il se concentra plutôt sur la recherche de son maître. Naturellement, personne ne l’aguillait, mais puisque personne ne semblait gêné à sa vue, c’était sûrement que la cible n’était pas loin. Effectivement, quelques couloirs plus loin, Exal pu apercevoir son maître dans l’un des ateliers qui composaient le département alchimique, penché sur une partie d’armure. Concentré et de dos, il n’avait pas l’air d’avoir remarqué l’arrivée du magicien, qui se manifesta donc en entrant dans la salle :


"Bonjour, Tristan."

Son ton était neutre, tout comme son attitude en attendant une réaction de son interlocuteur. Il se préparait à aborder le sujet de Neio une fois qu’il aurait l’attention de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Jeu 24 Sep - 18:25

Concentré qu'il était sur son travail, Tristan n'avait pas senti le plus-que-discret fomar arriver. Bien sûr, il n'était pas homme à sursauter, ou même à se laisser ne serait-ce que déconcentrer par une arrivé impromptue.
Son travail aurait été nettement plus compliqué si ça avait été le cas.

C'est ainsi, que, sans lever les yeux, sans ralentir le moins du monde le rythme de son travail - et émerveillé par la commodité des conventions scénaristiques - Tristan rendit son salut à Exal.


- Bien le bonjour, Exal. Tu m'excuseras, mais je vais d'abord finir ceci. En attendant, j'aimerais que tu jettes un oeil à la capsule là-bas.

L'alchimiste fit un vague mouvement du coude pour indiquer l'établi sur lequel il avait laissé son prototype avant de se mettre à la tâche qui l'occupait présentement.

- Et dis-moi ce que tu en penses.


En effet, le Belmont tenait en haute estime l'avis de son apprenti. Car, pour moins versé dans l'art de l'alchimie qu'il fût, il avait un esprit analytique et un sens pratique absolument extraordinaire. Et il n'était jamais vain de récolter la vision objective d'un tiers.
De plus, si le fomar en venait à tirer certaines conclusions en accord avec celles du Belmont, alors le processus à venir n'en serait que plus rapide. Sans compter que cela devrait fortement l'intéresser, comme ça intéresserait n'mporte quel alchimiste.

Tristan resta encore quelque temps sur le plastron et finit par apporter la touche finale à son travail. Ceci fait, il se redressa sur son fauteuil fit jouer un peu ses épaules pour les décontracter, et se retourna vers le fomar.


- Une bonne chose de faite ! Alors, qu'en penses-tu ?...

Tournant enfin son regard vers son apprenti, Tristan réalisa un changement.
Oh ! C'était subtil. Comme à peu près tout ce qui concernait Exal, d'ailleurs.
Une mèche de cheveux un peu folle, une micro-goutte de sueur qui perlait sur sa tempe. Mais pour un individu de marbre comme l'était le fomar, cela se remarquait.
Tristan supposa que son apprenti n'avait pas perdu le début de la journée.


- Et sinon, tu as eu une journée plutôt rude, non ?

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Jeu 24 Sep - 21:36

Tristan répondit calmement à Exal, continuant tout naturellement son travail sur le plastron qu’il avait entre les mains. L’objet était grossier mais les sciences dont il était bénéficiaire demandaient un travail minutieux, c’est pourquoi le maître alchimiste semblait rechercher une précision particulière dans ses gestes. La lenteur des mouvements permettait d’atteindre l’efficacité nécessaire au conditionnement optimal de l’armure. Tristan ne manquait pas de patience lors de ses manipulations, pas plus que de la quiétude qui lui promettait une réflexion et une analyse sans faille dans sa pratique. Il n’avait pas atteint son rang par formalité administrative, et cela se justifiait pleinement quand on pouvait comprendre le niveau de son alchimie.

A ce propos, il sollicitait l’avis de son apprenti au sujet d’une capsule déposée sur l’une des tables qui meublaient la pièce. Ne voyant pas l’opportunité de prendre le parole et d’aborder le sujet de Neio, le jeune homme s’exécuta et fit quelques pas en direction de l’instrument ; au fur et à mesure qu’il approchait, son regard cherchait à mettre en lumière son architecture afin d’en saisir le mode de fonctionnement. A première vue et selon la façon dont Tristan en parlait, il s’agissait d’une capsule de soin, un récipient de métal ayant comme propriété de conserver puis libérer une certaine quantité de magie Cala. Très utile pour déclencher une vague magique restaurant la condition physique d’un être, pour peu que le contact avec la Lumière lui soit bénéfique.

Seulement, ce qu’avait le Fomar sous les yeux et à présent en main s’éloignait légèrement de ce qu’il connaissait : ici, un module s’était greffé à la structure, et pas des moindres puisqu’il s’agissait d’un résonateur. Le concept d’un tel matériel était pour ainsi dire commun, cela se résumait à peu près au principe d’un accumulateur ; en revanche, sa réalisation relevait d’une complexité trop importante pour que son utilisation se généralise. On le réservait donc souvent pour des travaux de moyenne ou grande envergure au cœur desquels son potentiel rentabiliserait sa construction sur le long terme. Dans le cas des capsules de soin dont l’usage était unique, il était difficile de se résoudre à attacher un résonateur et ainsi multiplier le coût de production en vue d’un emploi ponctuel. Pourtant, l’idée était tout à fait viable sur le plan fonctionnel puisque l’effet du résonateur pouvait tout simplement décupler celui de la capsule.

Pourquoi Tristan se penchait-il sur une telle réalisation ? Avait-il trouvé un moyen pour compenser la perte engendrée par l’ajout d’un tel matériel au processus de construction ? Avait-il trouvé une nouvelle façon de profiter de l’outil et qui justifierait cet investissement ? En tout cas, s’il était allé jusqu’à monter ce prototype, c’est qu’il était convaincu de son utilité. La matière première était peut-être un peu pauvre, n’importe quel scientifique de l'Ambassade aurait su remarquer que l’instrument manquait cruellement de la pureté habituelle en alchimie qui optimise les flux magiques. Le projet en était probablement toujours à l’état d’essai de la part du maître.

La réflexion d’Exal prit fin au moment où Tristan, s’étant rapproché, lui demandait de se prononcer sur la capsule, avant de se raviser après avoir observé le Fomar de plus près. Apparemment, les évènements de la journée de ce dernier l’avaient physiquement marqué ; Tristan le faisait remarquer à son apprenti, qui en profita pour lui faire part de la situation en reposant la capsule sur l’établi :


"Je pense avoir mis en évidence la nature alchimique du foulard du major Kaeshi Neio."

Evitant soigneusement de se précipiter dans les explications, le magicien laissa à Tristan l’initiative de la conversation. Cela allait certainement l’intéresser autant que le Fomar.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Jeu 1 Oct - 15:08

Tristan se dit qu'il était dommage d'avoir interrompu le fil des pensées de son apprenti. En effet, durant le court intervalle de temps durant lequel il avait pu le voir plongé dans son étude de la capsule, Tristan aurait presque pu entendre le bruit d'engrenages bien huilés tourner derrière la face de marbre du Fomar.
Mais bon, la santé de son apprenti passait d'abord. Et pour que quelque chose éveille l'intérêt du fomar au point de le marquer de la sorte, alors c'est que ce quelque chose était lui aussi plus que digne d'intérêt.

Et en effet, le cas du major méritait de s'y attarder quelque soit les occupations qu'ils auraient pu avoir.


- Je pensais pourtant que sa nature alchimique, comme tu dis, avait déjà été plus que mis en évidence. Mais je suppose que c'était une façon de parler et que tu as bel et bien réussi à tirer quelque chose du foulard du major Kaeshi.
Si je suppose bien, alors je suis tout ouïe. Dis-moi donc quel est le rôle de ce foulard. Dis-moi si le major est consciente de ce rôle. Enfin, dis-moi tout ce qui a bien pu vous arriver.


Tristan s'installa confortablement dans sa chaise de façon à pouvoir accorder toute l'attention nécessaire aux propos qui allait sortir de la bouche de son apprenti.
Ses propres engrenages se mirent à tourner.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Jeu 1 Oct - 20:46

Comme Exal l’avait imaginé et espéré, Tristan se montrait tout à fait réceptif à la déclaration mettant en avant Neio et son foulard. Il avait même l’air d’avoir attendu ces paroles et de s’être préparé à en discuter ; ce n’était guère étonnant puisqu’il avait été le premier à comprendre la nature du tissu bleu du major. Peut-être y avait-il réfléchi entre temps, peut-être avait-il fait le tour du mystère dès le premier regard…En tout cas, il était prêt à éclaircir cette affaire aux côtés de son apprenti, dont il requit une description de l’expérience l’ayant mené à sa dernière affirmation. Le Fomar ne se fit pas plus attendre et poursuivit :

"Le major a été pris de malaise en présence de flux magiques denses, et s’est remis au moment où je l’en ai isolé. Je pense que son foulard a pour rôle d'empêcher son interaction avec les éléments en la neutralisant physiquement le cas échéant."

Faisant face à son maître, le magicien se tenait debout et droit pendant qu’il énonçait son constat. La partie technique relative au tissu étant passé, il lui restait à préciser ses impressions quant à la position de la porteuse :

"Elle ne m’a pas semblé en être consciente."

En effet, Neio n’aurait probablement pas pris le risque de se voir souffrir en venant dans les souterrains si elle avait connaissance des conséquences qui l’y attendaient ; quand bien même elle aurait suivi Exal dans les premiers couloirs, elle se serait ravisé à l’approche de la zone densément magique qu’elle aurait du ressentir. Sa colère était révélatrice d’une certaine compréhension de la situation, mais elle était trop impulsive pour être issue d’une réflexion qu’elle aurait eu en maîtrisant les causes exactes de son malaise.

Maintenant Tristan avait les mêmes éléments que son apprenti en main, et pouvait les exploiter pour mieux cibler les effets du foulard du major. Le Fomar ne pouvait aller plus loin dans son analyse, mais son maître le pouvait certainement. Exal attendit donc son verdict avec son calme et sa patience habituels malgré l’intention de fixer les choses au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Dim 4 Oct - 18:03

Comme il s'y attendait, le rapport de son apprenti était clair et concis. Trop, même. Si les informations fournies par le fomar venaient confirmer sa théorie, elles ne lui permettaient pas de pousser son étude plus avant.
Tristan se vit donc dans l'obligation de pousser un peu son apprenti.


- Exal. J'ignore en quelle estime tu me tiens, mais là, je ne peux rien déduire de tes informations. Il va falloir que tu sois plus précis dans le rapport de tes observations. Comme par exemple la nature de ces flux magiques et la façon précises dont tu en as isolé le major.
Je veux dire... même une boule de feu est un flux magique dense en fonction de son ampleur ! Et on peut s'en isoler facilement - disons - en ne se trouvant pas sur sa trajectoire.


Néanmoins, le ton du Belmont resta calme et posé. Il ne s'agissait pas d'une remontrance, mais bien d'une nouvelle leçon que l'alchimiste comptait bien voir son apprenti intégrer.
Il était bon de ne pas parler pour ne rien dire, mais c'était une erreur que de taire des points capital par manque de verbosité.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Dim 4 Oct - 21:19

A force de se tenir à distance de la foule d’éléments qui avaient de près ou de loin un intérêt pour étudier Neio, Exal semblait s’être trop éloigné et avoir laissé l’essentiel derrière lui. Il s’était permis de les condenser et d’en extraire l’hypothèse la plus réaliste à ses yeux, pour informer son maître de la situation ; mais il perdait ainsi la critique pourtant nécessaire de Tristan. C’est cela qu’il avait manqué : le partage du cheminement d’idées le menant à ses dernières conclusions, afin que l’alchimiste puisse à ses côtés vérifier qu’aucune zone d’ombre n’entrave le trajet. Il était de plus probable que dans ce contexte il y en ait un certain nombre que l’apprenti ait pu enjamber trop hâtivement. Il fallait donc repartir de la base.

Par ailleurs, l’apprenti avait enfin en face de lui quelqu’un pouvant soutenir sa réflexion, et ce malgré le flot d’informations qui aurait paru mystique à tout non initié à l’alchimie. Aucune parole ne serait perdue, chaque mot serait même exploité efficacement. Tristan maîtrisait tout à fait l’environnement de cette affaire, les lieux, les personnes, les concepts scientifiques…Il ne serait pas perdu si le Fomar venait à énumérer les détails de sa journée ; il serait plutôt arrangé, en fait. Restait à tenir un discours correct, ce qui n’était pas hors de portée du magicien qui, après un hochement de tête acceptant la remarque de son maître, se corrigea :


"Elladat est reliée à Kalinach par les galeries souterraines dans lesquelles nous résidions ; j’y ai mené le major sans encombre jusqu’à une zone protégée par un sort certainement ancestral défendant l’école. La protection est au repos mais dégage une aura telle que l’atmosphère y est bondée de particules magiques."

Vérifiant que son auditeur suivait le récit dont le décor venait d’être posé, Exal continua :

"Lorsque la tension devenait presque palpable, Neio eut à peine le temps de me prévenir avant de se laisser tomber le long d’une paroi en respirant péniblement. J’ai immédiatement déployé avec succès une bulle de Cala autour d’elle pour la soulager."

Tout cela s’était passé rapidement, et il n’y avait pas grand-chose à ajouter pour décrire les faits. Le Fomar y avait néanmoins trouvé à dire :

"Si je n’ai pas eu l’occasion de voir le foulard explicitement agir, il est évident que la réaction du major n’était pas naturelle. C’est ce qui m’a mené aux conclusions que je viens d’énoncer."

Exal espérait avoir à présent dégagé tout obstacle à l’étude de Tristan, et termina donc ses explications par une question qui était presque sous-entendue par le contexte :

"Qu’en pensez-vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Mer 7 Oct - 18:41

Bien, bien. Le rapport était maintenant nettement plus utile. Tristan connaissait en effet les pièges des souterrains pour y avoir lui-même séjourner. En mettant en relation ce qu'il avait déjà deviné à propos du foulard, il pouvait désormais émettre une théorie plausible sur la situation. Il ne restait qu'une chose à vérifier.

- Pourrais-tu lancer le sort que tu as utilisé pour aider le major ?

Une fois que son apprenti se fut exécuté, Tristan put mettre le point final sur l'ébauche de ses théories. Il en fit donc part à son acolyte.

- Ton hypothèse, pour logique qu'elle soit, est erronée. En effet, elle se base sur l'observation des circonstances, ce qui t'a mené à conclure sur le rôle que joue actuellement le foulard. Et à ce niveau, tu as parfaitement raison.
Néanmoins, il y a une possibilité que tu n'as pas considéré et qui, je crois, se trouve être ici une réalité.
Et donc, je te le demande : est-ce que ce foulard était originellement dédié à cette tâche ?


Il marqua une pause pour laisser le temps à l'idée de faire son chemin dans l'esprit du fomar. Mais pas suffisamment longue pour qu'il ait l'opportunité de véritablement répondre à cette question qui se voulait rhétorique.

- Non. En réalité, ce foulard est une erreur, un échec de la part de son créateur. Je pense que tu n'y as pas pensé parce qu'il semblerait logique qu'un objet défectueux ne soit pas employé.
Mais il arrive parfois - bien qu'assez rarement - que de tels échecs possèdent des propriétés susceptibles d'éveiller l'intérêt de certains. La propriété, dans ce cas, étant de couper un être de la magie, ça ne m'étonne pas qu'elle ait été récupérée par la Garde. Je pense qu'on peut facilement en faire un moyen de restriction pour les mages assez efficace.


L'alchimiste marqua une nouvelle pause, plus longue celle-ci, tandis qu'une idée faisait peu à peu surface dans son esprit.

- Et je ne pense pas qu'on puisse laisser ceci continuer plus longtemps. Nous allons devoir nous occuper du cas du major Kaeshi Neio, et ce sous les plus brefs délais.
Et comme je ne souhaite pas la forcer à nous remettre l'objet, j'ai élaboré une stratégie pour lui faire comprendre sa situation...


Tristan releva la tête, qu'il avait jusque là gardé pensivement penchée, pour fixer le visage de son apprenti.

- ... et j'ai pour ça besoin de ton aide. Par contre, je te préviens que l'idée risque de ne pas te plaire, le procédé n'étant pas des plus doux.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Sam 10 Oct - 21:47

A en juger par l’expression de Tristan, Exal avait correctement rectifié le tir et avait fourni des informations suffisantes à son maître pour qu’il pousse sa réflexion au sujet du foulard de Neio. Pour compléter ses dires, le magicien fut invité à reproduire le sort dont il avait enveloppé le major ; il s’exécuta sans difficulté. La bulle de Cala dont il avait fait mention consistait simplement en une restructuration des particules magiques de lumière présentes autour du magicien : en les regroupant avec un minimum d’organisation, on pouvait en obtenir une barrière efficace contre les autres atomes magiques ou même face aux objets plus gros. La lumière n’était pas abondante dans les souterrains, mais l’affinité du magicien avec le Cala lui avait permis une telle opération, d’autant plus que Kalinach se trouvait dans une zone géographique particulièrement exposée aux éléments. De plus, la pression qu’avait subi Neio n’était pas très forte en comparaison avec les ressources qu’avait à sa disposition le Fomar.

Une fois renseigné, Tristan déroula son analyse des faits en partant des idées du magicien pour peu à peu les corriger jusqu’à ses propres conclusions. Le foulard serait donc un échec ? Il fallait avouer que la piste n’avait pas été envisagée par Exal : il était déjà difficile de s’imaginer que le vêtement ait pour rôle de s’opposer à son utilisateur, alors de là à ce qu’on fournisse un outil défectueux et potentiellement dangereux à un major de la Garde, cela devenait impensable. S’agissait-il d’une exception, d’une faute d’attention, ou bien d’un acte sciemment mené à l’encontre de la magie ? L’appréhension pour les éléments serait-elle considérée prioritaire face à la vie des soldats ? Laissant le bénéfice du doute à la Garde, le Fomar s’arrêta à cette question pour se concentrer à nouveau sur le discours de son maître.

Ce dernier se prononçait sans surprise en défaveur du maintien du fameux foulard, et ce même à court terme. L’annonce dévoilant la préparation d’une stratégie était en revanche plus étonnante. Comme pour accentuer cet effet, son regard vint saisir celui de son apprenti alors qu’il l’informait de son rôle dans ce plan, non sans solliciter chez lui un intérêt tout particulier que ses yeux devaient retranscrire. Pour finir, il prononça un avertissement au sujet de la potentielle rudesse de l’opération. Le Fomar s’y était préparé, et confirma sa position sans hésiter :


"Je suivrai vos instructions."

Exal s’étonnait presque de la conviction qu’il entretenait pour un acte qui irait certainement à l’encontre de la volonté d’une personne avec laquelle il espérait partager une relation de confiance. Cela lui rappelait le départ de Tristan de l’école, lorsque tous deux s’étaient attirés les foudres de la directrice sans que le magicien ne ressente le moindre doute dans ce qu’il faisait. Le maître alchimiste et son apprenti semblaient toujours sur la même longueur d’onde, c’était un point fort de leur alliance, et certainement celui qui donnait à ce moment au Fomar son engagement dans l’affaire concernant Neio.

Le magicien se tenait à l’entière disposition de Tristan, attendant ses directives avec patience et concentration, immobile et silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Jeu 15 Oct - 0:12

Marcher vivement dans les rues de Kalinach avait quelque peu apaisé la fureur de Neio et son amour-propre blessé par la fourberie d’Exal dans les souterrains. Elle avait au moins réussi à admettre que le magicien ne lui avait voulu aucun mal et qu’il s’était simplement montré peu respectueux de ses sentiments. Pour autant, elle ne lui avait pas pardonné, et cette affaire continuait à lui tourner dans la tête, si bien que, au bout d’un long moment à déambuler dans la ville, elle comprit qu’elle ne parviendrait pas à se détendre et à profiter de son jour de repos dans ces conditions. De toute façon, elle n’était déjà pas particulièrement enthousiaste au début de la journée, alors… Autant rentrer à l’ambassade et abattre un travail utile plutôt que de s’ennuyer et de ressasser sa dispute avec Exal.

Neio fit un demi-tour sec et reprit le chemin de la tour. Elle avançait en gardant les yeux levés, toujours impressionnée par la majesté de l’édifice ; c’est ainsi qu’elle aperçut un éclair blanc filer vers le sommet de la tour, à l’endroit où, elle le savait, se trouvait la volière pour les pigeons voyageurs. Elle ralentit le pas, surprise. La Garde n’utilisait les messagers blancs que dans un seul et unique cas : quand le Grand Sénachal, le seigneur Gottfried de Monte-Foy, avait un message à faire passer directement. Que pouvait-il bien se passer ? Curieuse, elle décida que, puisqu’aucun poste ne l’attendait, elle allait s’en informer elle-même.

Elle monta les marches jusqu’à la volière envahie de bruissements d’ailes et d’odeurs de fientes. Le pigeonnier venait tout juste de détacher le message de la patte de l’oiseau ; quand Neio le lui demanda, il lui tendit la missive après un rapide regard à son uniforme pour vérifier son grade.

Le major sortit de la volière empuantie et consulta la lettre. Ses yeux s’écarquillèrent et sa bouche s’entrouvrit : le seigneur de Monte-foy allait venir ici… Pourquoi donc ? Il ne précisait aucun motif. La seule autre information était qu’il désirait voir le maître alchimiste, Tristan Belmont, sur-le-champ…

Très bien, voilà de quoi occuper la suite de sa journée, songea Neio. Elle ordonna à la première recrue qu’elle croisa dans les couloirs d’amener la missive à l’Ambassadeur et de l’informer que le major Kaeshi Neio s’occupait de transmettre l’information à l’alchimiste.

Son pas énergique la mena jusqu’à l’atelier de ce dernier. Elle ouvrit la porte sans frapper… et tomba en arrêt devant la silhouette qui se trouvait là. L’homme était de dos, mais il s’agissait sans conteste d’Exal. Bien sûr, se souvint-elle. Quand elle l’avait rencontré, il avait échangé quelques mots avec Belmont, suggérant que ce dernier l’avait sous sa tutelle. Quelle idiotie de n’y avoir pas repensé, alors même qu’Exal était la dernière personne qu’elle avait envie de voir pour le moment. Elle prit une profonde inspiration et avança de deux pas pour se mettre à la vue de Tristan. Elle était juste derrière l’épaule droite d’Exal mais ne lui accordait aucun regard. Elle était simplement ici pour transmettre un message, pas pour discuter de griefs personnels… autant ignorer le fomar pour le moment.


« Alchimiste Belmont », commença-t-elle, « nous venons de recevoir une convocation à votre nom. Vous avez été mandé par le seigneur de Monte-Foy qui est actuellement en route vers Kalinach. Vous devriez faire preuve de la plus grande diligence pour vous présenter devant lui quand il arrivera. »

Elle resta au garde-à-vous, au cas où Tristan fût désireux de lui poser quelques questions ; mais au fond, elle n’attendait qu’une chose : qu’il lui accorde son congé et qu’elle puisse s’éloigner d’Exal, de peur que n’éclate une vraie dispute, cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Lun 19 Oct - 18:07

Tristan avait à peine eu le temps de développer son exposé au fomar quand il entendit quelqu'un arriver. Etant donné la teneur de ses propos, propos qui avaient peu de chances de plaire à la majorité des Gardes, Tristan se tut. Et grand bien lui prit, se rendit-il compte quand Neio poussa la porte et se révéla à sa vue.

- Elle est tout de même, songea-t-il, plus agréable qu'un loup.

Et ne pouvant finir son explication en présence du major, Tristan la regarda d'un air interrogateur. Interrogation qui fut vite répondu, et qui en souleva de nombreuses autres.
Monte-Foy ?! Le seul Monte-Foy que le Belmont connaissait était Gottfried, le Grand Sénéchal de la Garde. Et étant donnée l'intention de ce Monte-Foy de donner des ordres à Tristan, il s'agissait certainement du même.
Cela faisait d'ailleurs un peu grincer les dents du Belmont. En effet, sa famille était autrement plus ancienne et plus noble que celle des Monte-Foy. Et Tristan avait du mal à accepter qu'un rejeton d'une telle famille se croit en position de supériorité par rapport à lui, héritier d'une famille prestigieuse.
Seulement, Tristan devait reconnaître que l'homme, avec ses accomplissements, méritait en effet le respect. Surtout que, si cela ne suffisait pas, il était aussi tout à fait capable de forcer le même respect manu militari. Et ce même à un Belmont au sommet de son art. Certes, cet art consistait en l'éradication des vampires et Gottfried n'en était pas un, ce qui l'aidait un peu, mais le fait était là.
Et de toute façon, que lui voulait-il ? Tristan ne se rappelait rien qui justifie une telle convocation, si ce n'est peut-être ce qu'il comptait faire subir à un certain major de la Garde.
C'est donc avec des sentiments mitigés que Tristan envisageait cette rencontre.
Il se tourna vers Neio pour lui donner sa réponse.


- Très bien. J'en prends bonne note. Cela dit, est-ce que vous avez la moindre idée de quand le Sénéchal doit arriver ? Si non, je vous serais gré de bien vouloir venir m'en informer une fois que vous le saurez. Je ne vais pas attendre dans le hall de l'Ambassade que le sire de Monte-foy arrive.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"


Dernière édition par Tristan Belmont le Ven 11 Mar - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Mer 21 Oct - 20:53

Une nouvelle étape voyait le jour dans l’affaire du major : le plan d’action était mentalement et oralement dessiné par Tristan. Chaque détail était imprimé avec précision dans l’esprit de son apprenti qui ne manifestait aucune objection. La méthode s’annonçait brusque mais prometteuse, tout à fait dans la continuité des évènements et en accord avec l’analyse des deux hommes. Exal n’aurait probablement pas trouvé cette voie de lui-même, mais ne voyait aucun inconvénient à la suivre malgré tout. Le demi-tour n’était pas envisageable, pas plus que l’hésitation, inexistante parmi ses pensées du moment. Il n’y avait plus qu’à convenir de la suite des opérations avec Tristan avant d’agir.

Le maître alchimiste se tut soudainement, laissant ses explications en suspend. Le magicien en comprit la raison rapidement, en entendant quelqu’un approcher : la conversation n’était pas fondamentalement malsaine, mais serait aisément considérée criminelle par la psychologie très stricte des membres de la Garde. Il était inutile de prendre ce risque, comme celui de perdre l’effet de surprise réservé au major pour neutraliser les effets négatifs de son foulard avant que ce dernier ne lui fasse du tort. De plus, Tristan présentait un grade duquel on attendait un comportement irréprochable, et le Fomar n’était pas le genre d’individu dont la présence enchantait les résidents de l’Ambassade.

La personne à l’origine du silence qui régnait à présent dans la pièce sembla entrer et se positionner derrière Exal. Aucune apostrophe au magicien ne fut prononcée, ce qui n’était guère étonnant en comparaison avec l’accueil qui lui était généralement proposé dans la tour –un désintérêt total. Le regard d’abord impassible puis interrogateur de son maître ne lui permit pas d’identifier l’arrivant, aussi décida-t-il de se tourner pour s’en informer. Cependant, avant qu’il ne commence son mouvement, une voix s’éleva et lui révéla l’identité de l’individu.

Pivotant lentement tout en se décalant sur sa gauche pour laisser le champ libre aux deux interlocuteurs, le magicien put confirmer que Neio se tenait à ses côtés, s’adressant directement à Tristan et n’accordant aucune attention au Fomar. Cette attitude était compréhensible, aussi ce dernier ne lui en tint aucunement rigueur ; il était en revanche plus interpellé par ses paroles : le seigneur de Monte-Foy ? Exal ne manqua pas de se dire qu’il lui faudrait étudier d’un peu plus près la structure de la Garde, mais le contexte lui indiquait qu’il s’agissait certainement de quelqu’un de haut placé. Son titre, la présence du major, les instructions passées au maître alchimiste allaient en ce sens. Il en alla de même pour la réponse de Tristan, qui avait l’air de mesurer ses propos. Sénéchal ? Quelle était la place de ce qualificatif au sein de l’organisation ?

Le magicien, après avoir suivi du regard les deux acteurs du dialogue au fur et à mesure de leur paroles, attendit sans ajouter de commentaire que la conversation continue ou prenne fin, immobile et évitant de poser son attention de façon trop perceptible sur Neio.
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Mar 27 Oct - 13:30

« Maître Belmont », répondit immédiatement Neio à la question posée par Tristan, « la missive vous priait de vous hâter pour vous rendre dans la salle de conférence. La façon dont elle était écrite laissait entendre que le sénéchal la suivait de très peu. Comme il serait inacceptable que le seigneur de Monte-foy ne trouve pas ce qu’il a demandé lors de son arrivée, vous êtes effectivement censé vous occuper au plus vite de toutes les préparations nécessaires et attendre qu’il vienne vous accorder audience. »

Elle avait l’impression de se répéter, mais cela ne pouvait pas faire de mal, car l’alchimiste était réputé pour avoir la tête dure ; sa réponse nonchalante le démontrait. Que cet homme, membre d’une famille de chevaliers fort respectée et jouissant d’un statut élevé à la Garde, prenne à la légère un ordre du Sénéchal en personne avait de quoi agacer un esprit aussi discipliné que celui de Neio. Et c’était sans compter le ton qu’il avait employé pour s’adresser à elle ; elle inclina imperceptiblement la tête sans cesser de fixer Tristan et ajouta calmement :

« D’autre part, Maître Belmont, je suis un officier et non un messager. Je ne suis même pas en service aujourd’hui ; je vous ai personnellement apporté cette missive car elle était de la plus haute importance, mais m’ordonner de vous tenir au courant de l’évolution de la situation serait un abus de votre autorité. »

Elle jeta un coup d’œil à Exal. Quelle était son opinion sur le sujet ? Et d’ailleurs, quel était vraiment son attachement à la Garde ? Il n’y semblait lié que par le tutorat de Tristan. L’imminence de l’arrivée du sénéchal devait le toucher encore moins que son maître. D’ailleurs, le major commençait à se demander s’il existait quelque chose qui pouvait le toucher… Le magicien s’était sciemment retiré de la conversation et avait maintenant l’expressivité et la présence d’un porte-manteau. On n’aurait pas cru que, à peine deux heures plus tôt, il avait mené Kaeshi Neio dans un piège magique connu sans l’en avertir. Devant son manque de réaction à la présence de Neio, celle-ci était tentée de croire qu’il avait effectivement commis cet acte en toute innocence. Mais elle se refusait à laisser la naïveté la diriger. Exal était quelqu’un d’intelligent, et même en ce moment, sous son masque de neutralité parfaite, il n’y avait aucun doute qu’il cogitait à pleine vitesse. Tant qu’il n’aurait pas reconnu son erreur, Neio préférait garder ses distances.

Et puis, ce n’était pas le problème en ce moment ; le problème était en face d’elle, avait de longs cheveux noirs, tout un attirail d’armes alchimiques et un respect de l’autorité manifestement assez malléable. Elle tourna de nouveau la tête vers lui, toujours au garde-à-vous, le regard ferme.


« Vous êtes-vous enfin décidé, maître alchimiste ? »
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   Lun 2 Nov - 0:37

Tristan doutait que le major ait apprécié l'épisode des souterrains, mais au vu de sa réaction, c'était bien pire qu'il ne l'avait imaginé. Et si l'état actuel des choses n'était pas des plus agréables, Tristan craignait d'autant plus que cela compromette l'expérience à venir.
Cela dit, ce n'était pas une raison pour excuser l'attitude du major. Aussi le Belmont se leva de son siège et, se redressant, fixa intensément Neio qui le lui rendit bien.


- J'ignorais que son arrivée était imminente. C'est le genre d'informations qu'il faut commencer par révéler, major Kaeshi.


Après cette courte remontrance, Tristan se dirigea vers une petite table et tendit le bras pour se saisir de son couvre-chef qu'il ajusta aussitôt au sommet de son crâne. Il se retourna vers Neio.

- J'ai néanmoins une dernière chose à vous demander. Et ce malgré votre permission, qui me pousse d'ailleurs à me demander pourquoi diantre vous êtes ici. La requête est la suivante : pouvez-vous nous indiquer le lieu réservé à l'accueil d'une personnalité comme sire de Monte-Foy ? Je ne suis guère au fait du protocole de La Garde concernant ce genre d'affaires. Par conséquent, je ne me suis jamais rendu dans lesdits lieux. Et il serait dommage de faire attendre le Sénéchal parce que je me suis perdu.


Ce disant, l'alchimiste s'était approché de la porte et l'avait ouverte. Fixant toujours la jeune femme, il lui fit gracieusement signe d'ouvrir la marche.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La théorie du complot [PV - Exal&Neio]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La théorie du complot [PV - Exal&Neio]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Théorie] Le complot des poupées
» 11 septembre
» Pour ceux qui aiment la théorie du complot
» [Théorie] Le complot Métamorph
» LE COMPLOT NE PASSERA PAS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Kalinach :: La Citée :: L'Ambassade-
Sauter vers: