L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]

Aller en bas 
AuteurMessage
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   Mer 19 Aoû - 23:41

[ Journée de repos (la Basse-Cour) => ]

D’une allure tranquille, Exal parcourait les rues de Kalinach qui commençaient à lui être vraiment familières. En arrivant dans la cité, il n’avait pas imaginé qu’il serait amené à la visiter aussi souvent, pensant rester la majorité du temps au sein de l’école…Mais au final, il aura été amené à guider et être guidé de multiples fois au cœur des ruelles et bâtiments entourant le château d’Elladat. Dans le cas présent, il se dirigeait vers la grande tour occupée par la Garde dont on pouvait apercevoir les contours un peu partout dans la ville. Le lieu était donc facile à trouver, et c’est en quelques instants et sans trop de détours que le magicien arrivait à son objectif.

A deux pas de l’Ambassade, le Fomar s’arrêta le long d’un mur et examina un étroit passage laissé entre deux maisons. Laissant apparaître par un regard satisfait que sa brève recherche s’était soldée par un succès, il tourna cette fois-ci ses yeux vers Neio qui l’avait suivi jusque là. Il lui annonça, après avoir observé rapidement les alentours :


"Nous arrivons à l’entrée."

Suite à ces mots, il fit face au passage qu’il venait d’inspecter et y avança sa fine silhouette sans difficulté. Il regardait au pied du mur, quelques mètres plus loin, là où était la grille qui faisait office de porte aux souterrains. Une fois à son niveau, il se pencha et déplaça l’objet avec aisance avant de s’adresser à nouveau au major :

"Soyez prudente, le chemin est en pente."

Posant la grille au sol, Exal entra dans le tunnel, puis attendit que Neio l’y rejoigne.
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   Jeu 20 Aoû - 11:32

Ayant décidé de faire confiance à Exal, Neio marcha dans ses pas en ajustant sa vitesse sur celle du fomar. Ce dernier la guida avec certitude dans un dédale de rues qu’elle ne connaissait pas encore très bien ; cependant, à mesure qu’ils progressaient, certaines échoppes, certains carrefours commençaient à lui être familiers. Elle comprit pourquoi quand, en tournant au coin d’un bâtiment, elle aperçut, au-dessus des toits, la sphère scintillante qui chapeautait la puissante tour de l’Ambassade. En effet, Exal l’avait prévenue qu’ils allaient s’en rapprocher, mais à ce point ? Ils étaient réellement tout près, à une ou deux rues tout au plus ; et c’est à ce moment-là qu’Exal choisit de s’arrêter. Neio fronça les sourcils. Les souterrains débouchaient donc quasiment sur la citadelle de la Garde et personne n’était au courant ? Les réseaux d’information faisaient bien mal leur travail.

Un regard et une phrase simple d’Exal lui confirmèrent que l’entrée des souterrains se trouvait bien dans les parages. Le fomar s’avança ensuite vers un étroit passage entre deux murs comme on en voyait des centaines dans la construction chaotique de Kalinach. La plupart des gens ne s’amusaient pas à s’infiltrer dans de telles fissures, car les murs étaient trop proches l’un de l’autre pour y avancer de manière aisée ; mais Exal comme Neio étaient de corpulence assez sveltes et purent s’y glisser sans problème notable. Enfin, le fomar déplaça une grille et révéla ainsi l’entrée des galeries. Avec une curiosité qu’elle s’efforçait de garder toute professionnelle, Neio jeta un œil à l’intérieur – mais c’était peine perdue ; il n’y avait rien à voir depuis l’extérieur. Elle y pénétra donc après Exal en posant prudemment un pied devant l’autre. Elle ne voyait pas le sol devant elle, mais son compagnon n’exagérait pas quand il disait que le passage était en pente, d’autant qu’il risquait d’être humide et donc glissant.

Enfin, elle atteignit une portion de sol un peu plus stable et jeta un coup d’œil derrière elle. On ne pouvait voir qu’une tache de lumière à l’endroit où ils étaient entrés. Tout le reste était d’une noirceur impénétrable. L’exploration ne serait pas fort intéressante s’il fallait tâtonner tout du long pour trouver son chemin ; c’est pourquoi Neio questionna Exal :


« Existe-t-il un moyen d’éclairer ces souterrains ? J’ai peine à croire qu’un humain soit capable d’évoluer dans le dédale que vous m’avez décrit sans quelque moyen de voir où il pose les pieds. »
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   Sam 22 Aoû - 0:31

Une fois Neio descendue à ses côtés, Exal repositionna la grille au seuil du tunnel, affaiblissant de ce fait le peu de luminosité dont le lieu bénéficiait. Cela n’empêcha pas le major de continuer un peu plus bas et de garder, semble-t-il, une certaine curiosité, et ce malgré l’épaisse obscurité qui les envelopperait déjà quelques pas plus loin. Neio ne tarda pas à questionner son guide à ce propos, pendant qu’il la rejoignait là où le terrain reprenait une configuration plate et plus accessible. Bien entendu, elle voyait juste quand elle pensait que l’absence de lumière était un obstacle à l’exploration de la caverne, et qu’un humain ne pouvait s’y mouvoir sans y remédier.

La réponse se dessinait au fil des mouvements du Fomar qui, s’immobilisant non loin du major, fléchît son bras gauche et présenta sa main comme s’il soutenait quelque chose en sa paume. Il était à un peu plus d’un mètre de Neio et le regard plongé dans le noir leur faisant face quand sa mitaine eût l’air de s’illuminer ; en fait, une boule de Cala se dessina rapidement au dessus, éclairant modestement les alentours. Satisfait par le constat de sa réussite, il décida tout de même d’adresser quelques mots à sa partenaire de voyage, ne serait-ce que pour apaiser son éventuelle confusion :


"Je viens de matérialiser la magie Cala, cela nous éclairera."

Avant de reprendre la marche, Exal observa la réaction de Neio, espérant qu’elle ne soit pas incommodée –ou pire- par son utilisation de magie : il ne fallait pas oublier que la Garde était frileuse en la matière, et que le magicien n’avait pas encore affiché ses compétences au major…
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   Sam 22 Aoû - 19:33

Les mots de Neio n’avaient pas fini de résonner dans le couloir lugubre qu’Exal avait déjà réagi avec diligence ; avec surprise et une vague répulsion, le major put voir une source de lumière absolument pas naturelle percer les ténèbres en provenance de la main d’Exal. Magie. Le pouvoir se condensa et finit par former une sphère flottant gentiment au-dessus de la paume du magicien. Il ne s’agissait pas des lueurs dansantes d’une torche, mais bien de la lumière dans sa forme la plus pure : un éclat blanc qui chassait les ténèbres et permettait d’y voir dans un rayon certes limité, mais c’était plus que suffisant pour se diriger.

Neio baissa les bras qui – elle s’en rendit compte avec une vague honte – s’étaient instinctivement dressés en croix devant son visage pour la protéger non pas de l’éblouissement, mais de la manifestation magique elle-même. Rude coup pour sa contenance impassible. Elle reprit une position digne et planta son regard dans les yeux d’Exal. Celui-ci, calme et indéchiffrable comme à son habitude, la regardait par-dessus la sphère de Cala. Son visage se découpait très clairement dans la lumière. Il attendait que Neio parle ou agisse. Le major inspira profondément, puis expira et dit simplement :


« Merci. »

Elle n’ignorait pas que la magie n’était pas toujours mauvaise – sans quoi la Garde aurait déjà rasé Kalinach et le château d’Elladat – mais le fait était que ni son enfance, ni son poste à la Garde ne lui avait permis d’être régulièrement en contact avec le phénomène. Elle savait également qu’Exal étudiait à Elladat quand il n’accompagnait pas l’exubérant Tristan Belmont. Il n’y avait rien d’étonnant à ce qu’il se serve de ses pouvoirs dans une telle situation. Du moment qu’il décidait de les mettre au service de la Garde, il n’y avait aucune raison d’avoir peur…

Légèrement nerveuse malgré tout, Neio tourna le dos au regard scrutateur d’Exal et entreprit de se donner une contenance en relevant ses cheveux tressés pour les attacher en chignon, afin qu’ils ne vinssent pas la gêner s’il fallait se glisser dans des passages étroits. Cela fait, elle laissa retomber ses bras et lança :


« Passez donc devant, Exal. Je ne connais pas ces galeries. »
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   Dim 23 Aoû - 12:33

Finalement, cela s’était bien passé : une partie non négligeable des membres de la Garde se serait certainement jetée sur Exal au moment même où il aurait manifesté l’utilisation de sa magie, mais Neio se contenta d’encaisser la surprise avec effort. Sa réaction défensive semblait même naturelle pour quelqu’un qui n’avait pas l’habitude du contact avec les éléments. C’en était presque un peu trop fort…Son appartenance à la Garde pouvait expliquer une telle appréhension, mais il y avait une alternative à ce raisonnement…

Le magicien avait entraîné le major dans ces souterrains afin de répondre à sa demande, mais également pour effleurer l’opportunité de constater une quelconque réaction de Neio ou de son foulard face à la densité magique de certaines parties des tunnels. Et c’est là qu’une réponse potentielle à l’ampleur du mouvement du major s’expliquait : n’avait-elle pas été sensible à la fluctuation magique provoquée par Exal plutôt qu’à l’effet visuel engendré ? Les éléments peuvent être ressentis par tout être vivant, mais chacun n’y est pas réceptif de façon égale, notamment en ce qui concerne les êtres pouvant les maîtriser. Cette sensibilité bien plus fine pouvait, pour quelqu’un n’y étant pas habitué, déclencher plaisir, curiosité ou encore peur…

Ce raisonnement pouvait tout aussi bien être issu de l’imagination du Fomar, guidée par son intention peut-être un peu trop franche de déceler le lien entre le foulard de Neio et l’alchimie donc la magie. Il ne fallait pas non plus se perdre en fantasmes ou incommoder le major. Cette dernière s’était d’ailleurs reprise et, après avoir remercié le magicien de l’avoir éclairée et s’étant recoiffée, invita son guide à poursuivre le chemin. Exal s’exécuta et reprenit la tête de la petite expédition, se penchant légèrement en avant pour éviter de cogner le plafond encore un peu trop bas.

La boule de Cala maintenue devant lui, le Fomar avançait avec confiance dans les galeries : le trajet était identique à son premier passage, les accès intacts. Il se retournait régulièrement pour constater la présence de son invitée, avant de continuer la marche. Il prenait le temps de présenter au major la configuration générale des tunnels, avec sa multitude de chemins, ses passages condamnés et ses galeries aux dimensions irrégulières. Il ne restait qu’un élément pour compléter le tableau : les protections magiques. Ayant pris la direction de l’école, ils allaient bientôt les rencontrer.

Le but initial des souterrains ayant été l’évacuation en cas d’urgence de la population, la route vers Elladat était rapide, ce qui restait à peu près vrai malgré les détours imposés par les éboulements. Exal et Neio arrivèrent donc à proximité du premier piège de l’itinéraire relativement vite ; le Fomar commençait à en ressentir la pression, si bien qu’en approchant, sa boule de Cala laissa deviner un léger frétillement, un déséquilibre éphémère. Le magicien ne s’arrêta pas mais toute son attention était à présent tournée vers le major, au cas où elle montrerait un signe laissant deviner qu’elle était également sujette au malaise provoqué par le sort ancestral.
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   Dim 23 Aoû - 19:10

Exal ne broncha pas et prit la tête de la marche sans piper mot. Neio ne s’en étonna pas outre mesure ; elle commençait à cerner le personnage. Elle se demandait tout de même ce qu’il avait derrière la tête et comment il avait réagi à son attitude défensive. Il était évident que, derrière la façade de marbre d’Exal, ses neurones fonctionnaient en permanence à plein régime…

Leur périple souterrain à la lueur de la sphère de Cala les mena dans des galeries toutes plus tordues les unes que les autres. Le réseau semblait effectivement aussi étendu que le prétendait Exal. Il s’était probablement développé au cours des siècles, creusé par des mains différentes qui ne cessaient d’ajouter de nouveaux couloirs ici et là. D’autre part, l’état déplorable des souterrains indiquait que personne ne les entretenait ; Exal devait être plus ou moins le seul à connaître leur existence.

La marche continua de façon monotone, sans qu’une seule parole ne soit échangée. Y avait-il quelque chose à voir autre que des parois de roc humides ? Exal ne semblait pas évoluer au hasard. Peut-être voulait-il lui montrer une autre issue particulièrement intéressante, ou…

Neio fut interrompue dans ses réflexions par la prise de conscience soudaine d’un malaise grandissant. Jusque là, elle n’y avait pas vraiment songé, l’attribuant à la pression des tonnes de pierre sous lesquels ils évoluaient ; mais il devenait clair qu’il y avait quelque chose d’anormal. Elle commençait à étouffer et devait déployer des efforts épuisants pour continuer à respirer, comme si quelqu’un l’étranglait. Pendant un moment, elle continua malgré tout, faisant tout son possible pour dissimuler à son compagnon sa respiration sifflante. Finalement, elle rendit les armes.


« Exal », dit-elle faiblement, « pourrions-nous faire une pause pendant quelques instants ? Je suis désolée, j’ai l’impression d’avoir sous-estimé la fatigue… »

Elle n’attendit pas la réponse pour s’arrêter, car elle commençait à avoir du mal à mettre un pied devant l’autre. Prise de vertiges à cause du manque d’oxygène, elle s’accrocha à une saillie de la paroi et déploya ses dernières forces pour s’asseoir dignement par terre au lieu de s’effondrer mollement. Là, elle ferma les yeux et s’employa à inspirer et expirer le plus régulièrement possible, luttant pour retrouver le contrôle de son corps et surtout, ne pas s’évanouir.
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   Lun 24 Aoû - 22:42

A chaque pas que faisait Exal et malgré la concentration du magicien, l’intégrité de la boule de Cala était mise à l’épreuve, la source de lumière étant repoussée telle la flamme d’une bougie en proie au courant d’air. Cela n’avait cependant pas de conséquence visuelle sur l’éclairage fourni du fait de la pureté du rayonnement, ce qui assurait au Fomar une certaine discrétion. A l’instar de sa magie, Exal commençait aussi à être oppressé par l’atmosphère de la protection magique, mais son affinité avec les éléments travaillée depuis son enfance ainsi que sa connaissance des lieux l’aidaient à combattre avec efficacité ce ressentiment et à avancer sans fléchir. Son corps passait en toute fluidité au travers du courant magique, seuls ses sens étaient affectés puisqu’ils demeuraient en alerte ; ils étaient d’ailleurs déjà sollicités par le magicien pour surveiller son hôte qui le suivait d’un rythme constant. Impossible de trouver chez elle l’expression d’un sens réceptif à la magie, jusqu’à ce qu’elle prenne la parole.

Neio venait de demander au Fomar de s’arrêter sur un ton trop faible pour qu’il lui soit naturel. Elle invoquait la fatigue…C’était peut-être le signe qu’attendait Exal. Suivant la requête du major, il s’immobilisa et pivota les épaules pour diriger son regard vers elle. Constatant qu’elle se laissait glisser péniblement au sol, le magicien fit demi-tour, emportant sa robe dans une ample rotation. Neio reprenait son souffle avec difficulté, mais ne semblait pas en danger ; cela soulagea Exal qui put réfléchir à la situation quelques secondes.

Voilà exactement ce qu’il attendait, bien qu’il n’eût imaginé que le major serait affecté de façon aussi poussée par le dispositif des galeries. Certainement l’absence de contact avec la magie due à son appartenance à la Garde…Mais cela ne donnait toujours pas d’indice quant au rôle de son foulard. L’objet ne montrait aucune réaction, ou bien en dehors des facultés d’analyse du Fomar. Il fallait tout de même agir pour aider Neio, le magicien ne souhaitait absolument pas qu’elle souffre du voyage ; mais il devait calculer chacune des ses actions, ce qu’il fît en se penchant vers elle, déposant le genou droit à terre et lui adressant la parole d’une voix calme :


"Ne bougez pas ; cela devrait vous soulager."

La boule de Cala sembla fusionner lentement avec la main gauche d’Exal pendant qu’il l’approchait du major. Il tourna sa paume vers le sol et la posa délicatement sur l’épaule gauche de la jeune fille avant que toute lumière ne disparaisse. Après deux secondes d’obscurité et de silence, un flash émana du corps de Neio, laissant s’échapper l’équivalent d’un doux son aigu pour l’oreille du Fomar qui en ressentait l’énergie magique ainsi. Il fut relayé par une nouvelle boule de Cala qu’Exal forma juste après.

Le magicien n’avait assurément pas menti, cela devait apaiser la pression qui assaillait le major…A condition cependant qu’il s’agisse d’un malaise déclenché par l’aura magique du sort souterrain. En effet, ce n’était pas en soin que le Fomar venait de communiquer son Cala à Neio : c’était en protection magique. La barrière ainsi formée devait isoler un peu mieux le major, en tout cas suffisamment pour se sentir de nouveau autant à l’aise que pendant le reste du trajet. Le changement devait être largement perceptible, notamment en considérant l’état dans lequel Neio se trouvait quelques secondes auparavant. Une simple question séparait Exal, les yeux plongés dans ceux du major, d’une éventuelle preuve d’une affinité concrète de Neio avec la magie :


"Allez-vous mieux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   Jeu 27 Aoû - 21:03

L’oxygène manquait. Les alentours de Neio s’estompaient peu à peu ; elle n’avait plus conscience que de sa respiration faiblissante et s’y accrochait désespérément. Ainsi détachée de son environnement, elle nota à peine la présence d’Exal qui s’approchait puis s’agenouillait. Neio était tentée de s’endormir pour laisser son corps martyrisé reprendre son énergie. Elle ne le fit pas, car elle avait le sentiment qu’elle ne pourrait pas se réveiller si elle se laissait aller.

Quelque chose parvint toutefois à éveiller sa conscience. Un contact chaud sur son épaule ; le toucher d’une main. Exal ? Que se passait-il ?

Et puis, d’un seul coup, le noir. Plus d’air, plus de sens, juste un vide abject. Il ne lui restait rien, un sentiment bien pire que le lent étouffement qu’elle avait subi jusqu’ici. Elle avait la certitude que, cette fois, c’était fini.

Mais petit à petit, son esprit reprit possession de son corps. L’étouffement s’atténua jusqu’à disparaître complètement. Etonnée et méfiante, Neio vérifia prudemment que toutes ses fonctions vitales étaient revenues à la normal. Sa respiration était un peu saccadée, mais rien que de très normal après l’épreuve qu’elle venait de subir. Son ouïe et son odorat percevaient de nouveau les informations ténues des souterrains : humidité, froissement du tissu des robes d’Exal à son côté, gouttes qui venaient s’écraser sur le sol de roc. Elles ne les aurait pas remarquées en temps normal, mais après le grand vide dont elle sortait, la plus petite stimulation envahissait tout son être. Elle était vivante à nouveau. Mais elle n’avait pas encore osé ouvrir les yeux.

Finalement, elle le fit. Un flou tout d’abord, et puis les détails se précisèrent. Un visage tout près d’elle, celui d’Exal qui la fixait avec son habituel stoïcisme, sans laisser deviner quels étaient ses sentiments. Une question ensuite. Allait-elle mieux ?


« Oui », répondit-elle, un peu surprise. Puis, fronçant les sourcils, elle ajouta immédiatement :

« De la magie, n’est-ce pas ? C’est ainsi que vous m’avez soulagée ? »

Elle ne pouvait rien y redire. Le contact avec la magie la rendait toujours aussi nerveuse, mais comment blâmer son sauveur ? Elle ne savait pas si son étrange mal se serait dissipé tout seul ou si elle aurait fini par en mourir, mais elle pouvait bien comprendre que c’était Exal qui l’avait tirée de son abîme. En revanche, elle comprenait aussi que ce qui venait de lui arriver n’avait rien de naturel et que ça n’avait pas affecté son compagnon. Cela soulevait une question importante, et son intuition lui soufflait qu’Exal en possédait la réponse…

Elle se releva dignement, refusant de rester plus longtemps affalée devant l’énigmatique magicien. Son regard braqué sur ce dernier, elle s’inclina brièvement.


« Je vous présente de nouveau mes plus grands remerciements. Mais j’aimerais savoir une chose. Dites-moi… Qu’est-ce qui m’est arrivé ? S’il vous plaît, répondez-moi sans mentir, Exal. »

Elle n’avait rien contre Exal. Mais s’il lui avait menti ou caché une information, s’il avait été au courant de ce qui se passerait, elle n’aurait aucun remords à le lui faire regretter.
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   Dim 30 Aoû - 14:05

La réponse vint rapidement, et avec elle l’évanouissement des doutes du magicien au profit d’une quasi-certitude. Neio, affirmant bien que sans enthousiasme débordant qu’elle allait mieux, venait de révéler à son guide ce qu’elle-même ignorait –à moins qu’elle le laissât délibérément croire. Elle avait, d’une façon ou d’une autre, un quelconque lien à la magie qui rendait son corps sensible aux flux provoqués par les éléments ; à priori une affinité pour l’un d’eux, comme l’imaginait le Fomar depuis quelques temps. Ceci étant, son brusque affaiblissement ne restait pas moins mystérieux que son foulard…Sauf s’ils s’expliquaient mutuellement.

En prenant un peu de recul, il est vrai que l’idée pouvait faire sens. Le foulard renfermait certainement des propriétés alchimiques, comme l’avait décelé Tristan. L’aura magique de la protection souterraine avait tout à fait le potentiel d’un déclencheur…Mais à ce moment, pourquoi le foulard neutraliserait la jeune fille ? Un outil alchimique, si on le porte de plein gré, est censé apporter bénéfice à son utilisateur…Cependant, dans le cas présent, on ne pouvait pas dire que le porteur l’employait en connaissance de cause : quand le maître alchimique avait fait référence au tissu bleu, le major s’était montrée perdue, comme n’ayant pas les arguments en main pour les confronter aux intuitions de Tristan.

En repensant à cette conversation, Exal se souvint de son maître prévenant Neio que le foulard pouvait la priver de quelque chose de précieux. Cela ouvrait une autre piste : le vêtement avait peut-être un rôle volontairement néfaste pour la jeune fille. Son déclenchement serait synonyme de malaise pour elle…Malheureusement, cette optique était cohérente. La Garde aurait pu obliger le major à porter ce tissu afin de la tenir éloignée de la magie, considérée si mauvaise par l’organisation. C’est pourquoi elle se serait montrée aussi réticente à en parler, surtout au cœur de l’Ambassade. A moins qu’elle ne supporte pas elle-même l’idée de pouvoir se lier à la magie…Impossible à dire pour le moment.

En tout cas, Neio montrait qu’elle commençait à sérieusement se douter de l’implication directe ou indirecte du Fomar dans les faits au travers desquelles elle était passée en cette journée. L’inclinaison de ses sourcils pendant qu’elle demandait à Exal s’il venait d’utiliser de la magie démontrait un désir ardent d’en savoir plus, ou plutôt de savoir tout. Le magicien se contenta d’un regard soutenu axé vers celui du major et d’un léger hochement de tête pour acquiescer. Elle se releva ensuite, ne perdant en rien le perçant de ses yeux toujours pointés sur son guide, qui se redressa à son tour. Le remerciant brièvement, elle finît par lui demander explicitement d’expliquer ce qui venait de se passer. Son expression indiquait au Fomar qu’il fallait encore une fois bien choisir ses mots. Ayant lui-même réfléchi à la situation pendant un moment, il ne se fit pas attendre :


"Nous sommes actuellement dans le champ d’action d’un sort de protection placé dans le souterrain, commença-t-il, indiquant symboliquement du doigt et du regard le couloir obscur qui se présentait à eux pour situer la magie dont il parlait. L’atmosphère y est très intense et peut avoir une influence sur les organismes qui y sont exposés."

Dirigeant à nouveau les yeux sur son interlocutrice, il continua :

"J’en suis, bien qu’à une échelle différente de la vôtre, moi-même affecté. Je n’imaginais cependant pas que cela puisse avoir de telles conséquences. Je vous prie de bien vouloir m’en excuser."

Son discours se voulait honnête et juste, et il s’inclina avec une certaine amplitude pour appuyer ses excuses.

Il fallait à présent songer à sortir, Neio ne pouvant pas rester indéfiniment dans les souterrains. Exal annonça donc pour finir :


"Je vais vous raccompagner jusqu’à l’Ambassade. Je ne manquerai pas d’étudier de plus près les causes de votre malaise."

Joignant le geste à la parole, le Fomar déplaça la boule de Cala en direction de la caverne par laquelle ils étaient arrivés, et se prépara à reprendre la marche. Si le major n’y voyait pas d’inconvénient, il la ramènerait en lieu sûr et repartirait dans les cachots pour réfléchir à tête reposée à tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   Mar 1 Sep - 23:34

Droite comme un I et l’air intraitable, Neio écouta Exal aligner – chose rare – plus de deux phrases pour expliquer ce qui venait d’arriver. Le magicien ne fit pas mystère un seul instant de sa connaissance des sorts qui baignaient l’endroit. Il fallait lui reconnaître une certaine franchise, mais même son phrasé honnête et élégant ne parvenait pas à rassurer le major. Au contraire, même, il lui confirmait qu’il avait été au courant du danger tout du long. Neio fut tentée de lui laisser le bénéfice du doute. Peut-être, habitué à la présence du sort, avait-il tout simplement oublié qu’il était là, ou songé que Neio le traverserait aisément… Elle voulut lui poser la question, mais en regardant le visage du fomar, sa volonté durcit encore. Exal était en train de lui présenter des excuses sincères, mais ce n’étaient pas les traits de celui qui sait qu’il a commis une grossière erreur et qui a honte de ses conséquences. Au mieux, peut-être considérait-il que son jugement avait été mauvais ; mais en aucun cas il ne regrettait d’avoir amenée Neio dans ces galeries perfides.

Arrivée à cette conclusion, le major recula d’un pas, son regard outré braqué sur le fomar en face d’elle.


« Vos explications sont très claires, Exal. Elles m’ont aussi permis de comprendre qu’il n’y a rien de franc dans la magie. Ce sort de protection en est l’exemple même ; une attaque fourbe destinée à frapper par derrière les innocents qui ne s’y attendent pas. Un piège méprisable, presque autant que celui qui y traîne des gens en connaissance de cause sans les prévenir des risques qu’ils encourent… Le monde de la magie traite-t-il donc toujours la vie avec si peu de considération ? »

Neio détourna le regard. Dans son discours transparaissait plus qu’elle ne l’avait voulu le sentiment de trahison qui l’habitait. Elle n’avait bien sûr pas accordé une confiance excessive à Exal, mais elle l’avait estimé droit et bon malgré ses frasques avec le château d’Elladat et la magie en général. Par deux fois depuis le début de la journée, d’abord en l’éclairant, puis en la soulageant, les pouvoirs d’Exal s’étaient révélés fort utiles, et Neio avait été surprise de constater que même l’occulte pouvait avoir ses bons côtés. Si cela avait continué ainsi, peut-être même aurait-elle été capable de surmonter ses réticences vis-à-vis de ce monde dont elle ne savait finalement rien, ou si peu.

Maintenant qu’Exal lui apprenait l’existence du sort de protection, elle comprenait que toutes ses actions depuis leur rencontre un peu plus tôt avait été dirigées vers cet instant. Avait-il voulu lui faire du mal ? Cela restait à prouver. Mais une chose était sûr ; il savait que cette éventualité n’était pas à écarter et il ne lui avait rien dit. Si elle avait été au courant, elle n’aurait pas reculé pour autant devant le danger. Cela rendait d’autant plus stupide la trahison d’Exal.

Elle lui tourna complètement le dos et se mit en marche.


« Non, inutile de me raccompagner », lança-t-elle avant de disparaître à la prochaine intersection. « J’ai mémorisé le chemin, je peux rentrer toute seule. Quant à l’obscurité, elle est préférable à un éclairage dispensé par vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   Ven 4 Sep - 0:20

Le moins qu’Exal pouvait constater, c’est que la tolérance de Neio au mysticisme de la balade venait d’atteindre ses limites. Les yeux de la jeune fille gagnaient chaque seconde en expression d’inimitié et semblaient presque atteindre la colère. Le discours qu’elle venait d’entendre ne lui suffisait pas, c’était bien compréhensible. Dès le départ, le magicien savait qu’il prenait le risque de la contrarier d’une façon ou d’une autre, mais jugeait également que cela en valait la peine –non, c’était même nécessaire. Ainsi, s’il aurait préféré en d’autres circonstances tout expliquer au major, il se contenta simplement de se confronter à son regard avec sérieux et sans dire mot. Il était inconcevable d’aborder le sujet de son foulard, tout comme de lui révéler que ce qu’elle venait de vivre était en contradiction avec sa vision du monde et d’elle-même. Il fallait pour le moment encaisser ses doutes, aussi blessants soient-ils pour le Fomar, afin de la libérer d’un grand fardeau plus tard.

Elle finit par tourner la tête et se mettre à marcher seule vers la sortie. Elle annonça qu’elle rentrerait sans aide, ce qui indiqua clairement à Exal qu’il n’allait pas la suivre. Le danger des protections étant écarté, il n’y avait pas de raison pour qu’elle rencontre des difficultés à revenir sur leurs pas : ils n’avaient parcouru qu’une petite portion du trajet total, sans obstacle suffisamment gênant pour entraver le soldat qu’elle était. Le magicien patienta tout de même quelques instants sur place, immobile et silencieux, au cas où il remarquerait un quelconque problème. Après cette courte période, il fit demi-tour et prit la route pour les cachots : il était temps de récolter le fruit amer de ces quelques heures passées aux côtés de Neio pour le lui rendre sucré.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seuls dans le noir... [PV Kaeshi Neio]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Torse-nu dans le noir... [PV Haley]
» [Octobre 97] Des avantages d'être dans le noir [Abigail]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Je quitte le Clan, je quitte la forêt. (libre)
» Nirn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Kalinach :: La Citée :: Les Caves et Souterrains-
Sauter vers: