L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Terminé] Un magicien chez la Garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Sam 4 Oct - 13:02

Exal avançait dans les couloirs abandonnés des souterrains. Ayant vécu dans les cachots d’Elladat, il en connaissait l’apparence mais n’avait jamais approfondi son observation…Ce qu’il en avait entendu se résumait à quelques récits décrivant un passage joignant Kalinach et l’école, sous la forme d’un labyrinthe imprégné d’un certain mysticisme. En pratique, on pouvait constater qu’on avait affaire à une multitude de tunnels relativement étroits, plongés dans l’obscurité la plus totale ; le magicien pouvait heureusement mettre à profit son affinité pour le Cala en cette situation. Sa main gauche maintenue à l’horizontale soutenait une boule de lumière vive mais pas agressive, lui permettant de se mouvoir en ce lieu sans encombre.

Parfois certains chemins semblaient ne plus aboutir, étouffés par la terre qui avait repris possession de son sol. Ces obstacles étaient certainement l’œuvre du temps, et non d’un défaut particulier dans les constructions. Il n’aurait pas été judicieux de vouloir s’en assurer en testant la résistance des murs, mais l’ambiance n’était pas pressante. Cependant, la maîtrise de la magie du Fomar se voulait incommodante : sensible aux éléments, il pouvait régulièrement être témoin d’une concentration d’énergie dans les cavernes…Certainement les protections magiques des galeries, qui ne manquaient pas de perturber les sensations d’Exal.

Malgré ces détails, l’apprenti alchimiste suivait une logique réfléchie pour éviter de se perdre, et pensait même ressortir dans les alentours de l’Ambassade de la Garde où Tristan devait se trouver. La conclusion de son petit voyage approchait.

Dissipant la boule de Cala, le magicien arrivait vers un endroit éclairé, soit une issue, qu’il venait de trouver. Quelques rayons de lumière s’engouffraient en fait dans les souterrains via une bouche située au niveau du sol et recouverte d’une grille légère. Le Fomar remontait la pente qui le séparait de l’extérieur, puis sortit et observa les alentours.

Il se trouvait dans une ruelle aussi étroite et déserte que les tunnels, mais pouvait voir la tour abritant les quartiers de la Garde non loin de là. En quelques minutes, il était face au bâtiment, et entra après avoir admiré la tour à son pied.

A l’intérieur, l’ambiance était stricte, mais l’attitude d’Exal était compatible avec ce climat et il posait discrètement son regard sur l’ensemble du bâtiment, pour trouver Tristan ou quelqu’un qui pourrait le faire.


Dernière édition par Fomar Exal le Sam 14 Fév - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Mar 11 Nov - 15:03

Le temps passait, et le magicien ne perdait rien de son attitude certes peu expressive, mais suffisamment explicite pour faire comprendre qu’il cherchait quelqu’un et ne le trouvait pas. Manifestement, cela échappait au flot de personnes qui s’écoulait en continu face à lui, s’engouffrant ici et là dans des couloirs adjacents ou s’élevant depuis l’un des escaliers présents dans le hall. Il y avait fort à parier que ce n’était pas la sympathie qui les étouffait, et le Fomar commença à envisager une visite des lieux seul –tout du moins si on le laissait se mouvoir à sa guise dans le bâtiment. Après un court instant de sursis, Exal pris la décision de se lancer.

Le choix qui s’imposait alors était large, tant la salle abritait d’issues : au nombre de passages ouverts qu’empruntaient les membres de la Garde venait s’ajouter une multitude de portes l’air plus ou moins solidement fermées, et cela sans compter les marches qui menaient aux étages supérieurs de la tour. Non sans une certaine réflexion, le magicien se laissa tenter par les escaliers, puisqu’il s’agissait d’une des voies les moins suivies par la foule présente et certainement la plus intéressante pour explorer un peu plus le bâtiment. Il quitta son immobilité, qui contrastait avec cet environnement, pour rejoindre le mouvement à son tour.

Depuis le pied des marches, le Fomar commença son ascension avec prudence : en effet, le rythme entretenu par les gens qui passaient était fort honorable, et la montée ne se faisait pas sans le risque de les croiser d’un peu trop près. Toujours un peu à part, Exal gardait une allure légère et évitait au mieux les trajectoires menant à d’éventuelles collisions. Les personnes croisées ne levaient pas même le regard pour s’inquiéter de la présence étrangère du magicien, l’esprit probablement plongé dans leurs activités. Cela n’était certainement pas sans raison, la Garde devait abriter quelqu’un ou quelque chose qui veillait…Mais là s’arrêtait l’interrogation du Fomar qui arrivait au premier étage.

Un nouveau spectacle s’offrait à lui, pourtant très proche de ce qu’on pouvait constater au rez-de-chaussée. Une immense salle, animée en tous sens par le passage des membres de la Garde, avec son lot de couloir, portes et autres accès. Cependant, de manière intangible et pourtant tout à fait perceptible, le lieu dégageait une puissance dépassant complètement celle du hall, un côté bien plus strict et inébranlable. Les passants avaient un air plus grave, et semblaient occuper une place supérieure à la moyenne de l’étage inférieur. Au milieu de cette atmosphère plutôt pressante, Exal se sentait moins libre de ses mouvements, contraint dans ses faits et gestes. A l’impression d’être surveillé venait s’ajouter celle d’être le malvenu. Ce constat, en plus du fait de ne trouver pas plus d’aide ici qu’en bas, le fit revenir sur ses pas et ainsi descendre dans l’entrée.

De retour au point de départ, le Fomar se replongea dans ses pensées pour analyser la situation et accessoirement lui chercher une solution. Il se trouvait encore une fois immobile et pensif au milieu de l’agitation environnante.
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Dim 14 Déc - 23:52

Neio arriva enfin, après plusieurs heures de patrouille autour de Kalinach, devant la tour de l’ambassade. Avec un soupir de soulagement, elle fit entrer son cheval à l’écurie et prit tout son temps pour le desseller, l’étriller et le remercier silencieusement de lui avoir tenu compagnie pendant la matinée. Il méritait son repos. Elle-même n’était pas tout à fait en forme. Non que la patrouille avait été physiquement éprouvante : en fait, les environs de Kalinach étaient plutôt calmes en ce moment, et aucun Mahai ou autre opposant à la Garde ne s’était présenté pour obstruer sa mission. Malgré tout, passer toute une matinée dressée sur sa selle à garder une attention constante à chaque seconde restait une épreuve notable, et Neio n’était pas mécontente d’être de retour.

Elle se dirigea vers ses quartiers pour se débarrasser de sa tenue de combat et de l’armure qui était toujours un peu plus lourde à la fin de la mission. Il fallait aussi qu’elle se lave sommairement de la crasse et de la sueur de la patrouille avant d’aller rédiger son rapport pour ses supérieurs, bien qu’il n’y eût rien à dire. Routine. Mais ne pas relâcher son attention. Neio voulait être prête pour le jour où les Mahais décideraient de frapper.

L’un des chemins qu’elle devait emprunter avant de rejoindre les quartiers des sous-officiers passait par le hall de l’ambassade. C’était un surplomb auquel menait un des grands escaliers de marbre, et qui se muait plus loin en couloir s’enfonçant dans les entrailles de la tour. Mais pendant un bref instant, alors qu’elle passait devant l’escalier, elle eut une bonne vue du hall en contrebas. Il fourmillait de l’activité habituelle, des administratifs chargés de papiers, des visiteurs entrant ou sortant. Neio avait l’habitude, en passant par ici, de ne jeter qu’un bref regard à l’animation au pied de l’escalier.

Mais cette fois-ci, ledit regard accrocha instantanément une silhouette inhabituelle. Pas en uniforme, pour commencer ; un visage également inconnu, et aucun signe distinctif pouvant laisser penser qu’il travaillait pour la Garde. C’était manifestement un individu de sexe masculin, probablement humain, assez jeune, et qui restait planté là, au pied des escaliers, sans destination apparente. Perdu ? Sûrement, mais il conservait une dignité qui le faisait sortir du lot. Droit, calme et patient, malgré l’indifférence totale que lui manifestait la foule.

Neio réfléchit un court instant. Accueillir les arrivants à la Garde, qui qu’ils fussent, ne relevait pas de ses affectations ni de sa compétence. Mais elle était apparemment la seule à avoir remarqué l’homme au pied des escaliers, ou au moins la seule daignant lui accorder de l’attention. Il était vrai qu’elle avait bien mieux à faire et que le rapport ne devait pas trop attendre. De plus, elle n’avait pas l’allure idéale d’une hôtesse d’accueil, ainsi vêtue de son armure, son grand arc en bandoulière ; mais si elle n’entrait pas en contact avec l’énigmatique arrivant, il était probable qu’il finirait par repartir bredouille.

La major soupira et défit d’une main le chignon qui retenait ses cheveux, qu’elle ébouriffa ensuite d’un geste pensif. Bon. Les ablutions attendraient.

Elle descendit calmement quelques marches, jusqu’à arriver à portée de voix dans le chaos ambiant, et lui lança :


« Monsieur ? Vous êtes perdu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Lun 15 Déc - 14:37

Parcourant la salle désormais familière, le regard d’Exal cherchait toujours quelqu’un à qui s’adresser. Passant et repassant sur les détails de l’environnement, il s’était habitué au mouvement régulier des personnes et n’y portait plus vraiment attention. S’il n’était pas immobile, c’était presque par réflexe et éviter de trop attirer l’attention –même si cela pourrait mettre fin à son attente. Il voyait sans réellement regarder, ressentant les alentours plutôt que les observant. Le rythme des passants était constant, aucun d’eux ne se démarquait des autres ; mais ce constat prit fin soudainement.

En haut des marches lui étant adjacentes, le magicien remarqua une silhouette qui ne suivait pas le parcours général, n’étant pas animée par la hâte collective. Cependant il ne pouvait la fixer : un regard direct serait tout de suite remarqué et peut-être mal pris. Gardant son attitude intacte, il restait pensif et immobile. A chaque seconde pourtant son attention pour la silhouette était plus forte, quelque chose venait s’ajouter au simple fait de se tenir à l’encontre du flot de personnes. Toujours est-il qu’elle semblait descendre les marches et ainsi s’approcher, ce qui fut rapidement confirmé.

Le Fomar venait d’entendre une voix qui lui était manifestement adressée ; enfin quelqu’un se souciait de son accueil. Tournant la tête, il put remarquer qu’il s’agissait, comme supposé, de l’individu qui attirait son regard. Et effectivement, en dehors du fait que ce dernier soit le seul être à lui adresser la parole, un certain nombre de choses le démarquait de l’environnement.

Sous une chevelure argentée apparaissait un visage féminin d’apparence bien jeune, probablement plusieurs années de moins que le Fomar. Mais cette "jeune fille" n’avait pas une apparence fragile, au contraire : sa taille visiblement modeste –pas seulement en comparaison avec Exal- ne lui empêchait pas de présenter une constitution honorable. Cette dernière impression était confortée par sa tenue à la teinte bleutée surmontée d’une…armure ? Maintenant que ce point ressortait, on pouvait également remarquer qu’elle portait un grand arc. Cet ensemble destiné plus que probablement au combat était à des lieues du contexte administratif de la salle. N’en ressortait cependant aucune agressivité, et son regard posé allait en ce sens.

Restait le fait qu’elle soit la seule à avoir pris la parole, ce à quoi remédia le magicien, inclinant légèrement la tête :


"Je me nomme Exal, puis remontant le regard, je cherche Tristan Belmont."

A défaut d’étoffer la conversation, Exal accompagna ses mots d’un regard sympathique, témoin de la gratitude éprouvée pour l’intervention de son interlocutrice. Il n’avait à présent plus qu’à attendre son aide, en espérant qu’elle saurait le diriger vers l’alchimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Lun 15 Déc - 23:02

L’homme avait répondu posément et poliment. C’était bien. Neio avait craint que le fait d’avoir été superbement ignoré par tout le monde ait assez porté sur ses nerfs pour lui donner une attitude agressive, mais il ne semblait pas être du genre à perdre son sang-froid. Cela allait faciliter la communication.

Elle descendit les dernières marches qui les séparaient et observa de plus près le visage du nommé Exal. Un visage impassible derrière lequel il lui aurait été facile de dissimuler n’importe quel type de sentiments, mais Neio doutait qu’il fût du genre hypocrite. Le ton de sa voix lui avait laissé une impression de franchise. De plus, s’il y avait quelqu’un qui dissimulait quelque chose ici, c’était bien elle, car elle ne s’était toujours pas présentée. Elle s’inclina donc.


« Je suis le major Kaeshi Neio. Je vous présente mes excuses au nom de la Garde pour notre système d’accueil des visiteurs qui laisse manifestement à désirer. Je vous les présente également en mon nom propre pour mon uniforme actuellement négligé. »

Elle releva la tête et, d’un doigt, ramena quelques mèches de cheveux derrière son oreille. L’air pensif, elle commença à analyser la demande d’Exal. Tristan Belmont ? Ce n’était pas un dignitaire important, sans quoi elle aurait immédiatement associé le nom à un visage et à une localisation, celle-là même dont s’enquérait Exal. Ah ! Oui, voilà. Elle n’avait jamais rencontré le dénommé Tristan Belmont, mais elle avait bel et bien entendu le nom, une seule fois, la veille en fait, dans un des bruits de couloirs qui circulaient immanquablement dans un bâtiment aussi peuplé. C’était un alchimiste affilié à la Garde qui, disait-on, avait jusque là vécu principalement dans l’école d’Elladat pour une raison inconnue de Neio, et il était arrivé dans la tour il y avait moins de quarante-huit heures. D’après ce que Neio avait entendu, il s’était ensuite installé dans les quartiers des alchimistes, dont il avait prit le commandement sans trop de protestations de la part de ces derniers – du moins, pas devant lui.

« Vous parlez du maître alchimiste ? » demanda Neio de façon rhétorique. « Il doit être dans les quartiers correspondants, ou bien dans un atelier. Vous avez de la chance, il est arrivé hier. Venez, » ajouta-elle en indiquant un couloir qui débouchait non loin du sommet de l’escalier. « C’est par ici. »

Joignant le geste à la parole, elle entreprit de remonter l’escalier qu’elle venait de descendre.
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Mer 17 Déc - 21:56

Finissant de descendre les marches, la fille en armure se retrouva face à Exal. Elle l’observa un court instant avant de se présenter poliment. Kaeshi Neio…Cela paraissait assez exotique à l’oreille du magicien, mais ce qui semblait constituer son prénom, Neio, était particulièrement doux à l’écoute. Cela ne s’accordait pas tout à fait avec son regard plutôt strict et son attitude qui se voulait jusque là méthodique. Ce n’était pas un reproche envers elle, plutôt une impression particulière que ressentait le Fomar en sa présence, bien que lui-même soit conscient de son propre côté distant. Elle ne semblait pas froide, au fond, et cela malgré une reprise de formalités exécutées de façon ordonnée : elle prolongea sa présentation en excuses pour l’attente et l’armure. Pour Exal, il n’y avait là rien de nécessaire, mais il ne pouvait qu’être respectueux en retour et il demeura silencieux et d’apparence sympathique.

Suite à cet échange, la jeune fille prit une attitude pensive. Au départ, le nom de Belmont ne semblait lui inspirer grand-chose, puisqu’elle restait prise par sa réflexion. Mais de ce fait, il apparaissait probable que cela lui évoque un souvenir l’empêchant de mettre fin à sa recherche dès maintenant. Justement, son regard perdu revint dans la salle, indiquant qu’elle avait vraisemblablement terminé. Ses premiers mots fixèrent Exal : elle désigna le maître alchimiste, ce qui correspondait effectivement à une description qu’on pouvait faire de Tristan en ce lieu. Cette impression fut confortée quand elle ajouta qu’il venait de s’installer dans la tour. Par ailleurs, elle avait une idée de l’endroit où le trouver, indiquant un chemin à l’étage.

En accompagnant ces dernières paroles, Neio se mit en mouvement pour monter les marches qu’elle venait de descendre. Juste avant cela, le magicien s’était incliné en signe d’approbation, et à présent il reprenait le pas à la suite de son interlocutrice. Le niveau supérieur se montrerait certainement plus ouvert au Fomar accompagné par un membre de la Garde. La visite semblait maintenant en bonne voie, il ne restait plus qu’à rejoindre Tristan.
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Jeu 18 Déc - 14:10

Neio savait où se trouvait les quartiers des alchimistes, mais en théorie, non en pratique. Durant les quelques semaines qu'elle avait passées ici, son devoir ne l'avait jamais amenée à s'y rendre, pas plus que son envie. Elle ne se méfiait pas de l'alchimie autant que de la magie, mais cette science étrange la rendait tout de même nerveuse. Dans son esprit, elle restait liée à la multitude de tests qu'on lui avait fait subir à la caserne d'Ôken, et au terme desquels elle craignait toujours que ne tombe un verdict qui scellerait son avenir : une magicienne qui serait désormais placée sous surveillance et dont les pouvoirs devraient être impitoyablement réprimés, ou détournés au bénéfice de la Garde.

Comme à chaque fois qu'elle repensait à cela, elle sentit le contact du ruban noué autour de son cou et se passa machinalement la main sur la gorge. Quel type d'homme était ce Tristan Belmont ? Un vieux savant du même genre que les examinateurs qui l'avaient détaillée sous toutes les coutures ? Pour autant qu'elle sût, il pouvait même être l'un d'entre eux... Elle n'avait jamais appris leurs noms.

Mais ce n'était pas réellement son problème. C'était Exal qui voulait voir le maître alchimiste. Elle allait simplement le déposer, puis repartir pour accomplir ses devoirs.

Tandis qu'elle parcourait les couloirs en direction des ateliers alchimiques, elle dut jeter un bref coup d'oeil derrière elle à plusieurs reprises pour s'assurer que son compagnon la suivait. C'était impressionnant. L'homme était tellement calme, d'humeur tellement égale qu'elle ne sentait presque pas sa présence. De plus, contrairement aux chevaliers en armure lourde ou aux administratifs braillards qui couraient sans cesse dans ses couloirs, il se mouvait avec fluidité en ne produisant pas plus qu'un faible bruissement de robe à chaque pas. Bien évidemment et pour ne rien arranger, il ne prononçait pas le moindre mot. Non pas que cela dérangeât Neio, mais elle-même avait l'habitude de ne parler que lorsque c'était nécessaire, et lui, eh bien... il était pire. En conséquence, elle ne savait pas si elle était censée mener la conversation, chose qu’elle ne savait pas faire, ou si Exal s’accommodait du silence qui s’était installé entre eux.

Mais elle n’aurait pas besoin de trouver une réponse à cette question. Ils étaient arrivés dans la zone communément admise comme étant le territoire des alchimistes. Cela pouvait se déduire facilement par les odeurs étranges qui planaient dans l’air, par tout un panel de sifflements inquiétants parfois ponctués de faibles détonations, ainsi que par l’aspect des personnes qui parcouraient ces couloirs-ci : tenues négligées, tachées de substances inconnues, air affairé sur le visage et toutes sortes d’objets plus fantaisistes les uns que les autres dans les bras. Assurément, les alchimistes constituaient une clique étrange, et Neio se sentit confortée dans sa tendance à s’en tenir à l’écart.

Elle se tourna vers Exal.


« Nous sommes maintenant dans les quartiers des alchimistes. Tristan Belmont ne doit plus se trouver très loin, mais j’ignore s’il se trouve dans une chambre ou s’il travaille en ce moment. »

Elle hésita un instant, ne sachant s’il valait mieux rester avec Exal jusqu’à terminer ce qu’elle avait commencé, ou repartir directement pour finir d’accomplir ses devoirs. Finalement, elle conclut qu’il ne serait pas très responsable d’abandonner le visiteur au milieu de ce chaos.

« Je vais vous aider à le chercher. »
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Jeu 18 Déc - 15:59

Les deux visiteurs n'eurent pas à chercher longtemps. Quelques instants après que Neio ait pris la parole, une voix au timbre bien reconnaissable s'éleva au-dessus de l'agitation ambiante.

"... Et vérifiez l'équipement du lieutenant ! S'il est dans le même état que celui-là, il va falloir songer à de nouvelles promotions dans un avenir très proche."


Cela faisait environ 36 heures que Tristan avait obtenu le droit de résider dans la caserne. Après tout, le général en faction n'avait aucune raison de refuser de l'aide en ces temps troublés, et encore moins si elle venait de quelqu'un d'aussi fameux et compétent que le successeur des Belmont. Et ce n'est pas comme si son interlocuteur aurait accepté un refus.
Ses quartiers étaient très proches de celui des alchimistes. Et ce pour la bonne raison qu'il avait présenté sa requête en ce sens. Car il comptait bien voir les compétences des alchimistes de la Garde.

Et il n'avait pas été déçu.
Mais malheureusement pour eux, il n'avait pas été impressionné non plus.

Tristan avait appris l'alchimie depuis son plus jeune âge. Et il n'avait jamais cessé de l'étudier, et ce quelque soit la situation. De plus il avait énormément voyagé dans sa chasse aux vampires et avait donc pu profiter de multiples points de vues différents sur cette science.
Ce n'est pas que les alchimistes de la Garde étaient incompétents. Loin s'en faut. C'est juste que Tristan était au-delà du champ de la compétence.
Il était parfaitement conscient d'avoir pu profiter de circonstances optimales et ne blâmait pas les alchimistes pour leur infériorité. Mais comme il leur avait annoncé 3 heures après son emménagement : "Ce n'est pas une raison pour que je me tienne coi et ne vous aide pas à vous élever. Au contraire. "

Ils avaient d'abord été ravis de pouvoir profiter de l'enseignement d'un alchimiste de sa trempe, mais ils avaient vite déchanté. A peu près au moment où ils se sont rendus compte que Tristan pouvait tenir toute une nuit à ce rythme. Et il ne semblait pas encore à son maximum.
Mais comme le Belmont était celui qui travaillait le plus et se montrait toujours poli, même si un peu rude, ils l'avaient rapidement accepté et avait mis au point un système de roulement pour éviter que Tristan ne les exténue tous en un jour.
On ne pouvait qu'admirer leur instinct de survie.

C'est donc en tant que chef officieux sinon officiel des alchimistes qu'il avait intégré la Garde.

Et il comptait bien relever le niveau.

Marchant de son pas habituellement énergique que les alchimistes, guère habitués aux exercices physiques, avaient du mal à soutenir, il tourna au détour d'un couloir et s'offrit à la vue de Neio et Exal.
Il se démarquait d'un nuage de scientifique en blouse de par son port - les autres avaient tendance à se voûter à cause de trop longues heures passées penchés au-dessus d'une table - et ses vêtements, ceux qu'on lui avait toujours connu.
A chaque instruction qu'il donnait, l'un des alchimistes quittait le cercle et courait à la destination qui lui avait été désignée.
Si bien qu'arrivé devant les deux spectateurs, il ne restait plus personne autour de lui et ils purent constater qu'il transportait une armure de plates sur le dos. Il s'adressa à Exal :


" Tu es enfin arrivé. Comme tu peux le constater, on ne manque pas d'activité dans le secteur. J'ai remarqué de nombreuses défaillances dans les équipements des Gardes. Je tente donc d'y remédier.
Bien évidemment, le niveau ici est loin d'être mauvais. Il te sera donc grandement bénéfique de profiter de cette expérience. Mais garde bien en tête que tout ce qu'on fait n'est jamais parfait. Ne prends donc pas leur exemple comme un idéal, mais plutôt comme une étape qu'il te faut franchir.
En attendant, j'ai cette armure à réparer. Si tu veux voir à quoi mène une utilisation de l'alchimie inadaptée à son utilisateur, je pense que nous avons là un exemple flagrant.
"

Il réajusta les sangles du paquetage sur son dos et se tourna vers Neio.
Il l'avait bien aperçu dans un couloir quelconque, mais c'était bien tout ce qu'il savait à son sujet. Au vu de son uniforme, elle était major. Et quelque chose dans son regard et dans son maintien lui plaisait. On sentait un esprit trempé dans l'acier. En un sens, elle ressemblait étrangement à Exal.


" Salutations. Mon nom est Tristan Belmont. Je ne crois pas connaître le vôtre. Si vous pouviez avoir l'amabilité de m'éclairer ? "

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Dim 21 Déc - 22:38

Depuis le hall où la Garde l’avait trouvé, Exal suivait Neio au travers de la grande tour. Ils rejoignirent le premier étage où se trouvait le couloir qu’avait désigné le major, avant de s’enfoncer dans le bâtiment. Les dimensions du passage n’avaient rien à envier à celles des salles précédemment observées par le magicien, et c’est sans problème que les deux personnages y avançaient malgré la densité encore forte de passants. Il n’y avait pas grand-chose à dire du lieu, il dégageait toujours une impression de simplicité surmontée de puissance ; le personnel reflétait comme auparavant une fonction administrative et défilait sans réaction.

Neio regardait ponctuellement le Fomar durant le trajet, de façon rapide et discrète, visiblement pour vérifier sa présence. Il n’en détournait le regard et continuait à suivre la route qui lui était dessinée. Il ne voulait pas importuner son interlocutrice ou l’environnement et la suivait donc silencieusement, s’accordant à son rythme. Elle semblait relativement attentive, ce qui était probablement dû soit à Exal soit au bâtiment ; peut-être voulait-elle le surveiller efficacement, ou bien tout simplement trouver son chemin, à moins que le silence qui régnait entre eux ne la dérange également. Le magicien espérait ne pas causer de tels soucis et conservait une apparence indifférente.

Au fur et à mesure que la distance depuis le hall augmentait, la foule se dissipait et le bruit se calmait, si bien que les couloirs apparaissaient parfois presque vides. Une certaine zone de la tour était sûrement atteinte, et bientôt le calme laissa place à de nouveaux sons et surtout à des odeurs particulières. Cette stimulation rendait l’air de Neio préoccupé : les pensées qu’elle semblait avoir pendant le trajet paraissaient à présent plus profondes, comme si quelque chose en ce lieu la plongeait dans une sorte de réflexion –et cette fois on pouvait dire sans trop s’avancer que le Fomar n’en était pas une cause possible. Mais cette observation n’avait peut-être pas le moindre sens, après tout…

Le major se tourna alors vers le magicien, et lui expliqua qu’ils venaient d’atteindre le quartier des alchimistes. Il était vrai que l’ambiance se prêtait à cette interprétation, et Exal acquiesça d’un léger mouvement de tête. Après un court silence, elle ajouta qu’elle comptait rester à ses côtés le temps de trouver Tristan, ce qui fit incliner de nouveau la tête du magicien, cette fois-ci de façon plus marquée, en signe de remerciement anticipé. Mais les recherches prirent fin rapidement : une voix énergique se faisait à présent entendre.

L’apprenti n’eût aucune difficulté à reconnaître la voix de son maître, qui venait d’arriver à une intersection avec le couloir où il se trouvait avec Neio. Entouré d’un groupe certainement constitué d’alchimistes, il donnait des instructions à chacun d’entre eux avec sa vigueur habituelle. A chacune d’entre elles, le concerné partait à pas vif à son travail. Bientôt Tristan se retrouva seul, à l’armure qu’il transportait sur le dos près. Il s’adressa alors tout à fait naturellement à Exal, qui s’inclina en guise de salutations à ses premières paroles en répondant par un bref :


"En effet."

L’alchimiste résuma ensuite la situation au Fomar qui montra son approbation avec les projets de son maître. Ce dernier finît par fixer le major d’un regard franc, comme s’il dessinait sa personnalité en l’observant, avant de s’adresser à elle.

La rencontre n’avait presque en rien étonné le magicien, qui avait bien entendu l’habitude des méthodes dynamiques de Tristan. L’autorité qu’il avait acquise en si peu de temps restait tout de même plutôt impressionnante. Au final, Exal restait prêt à se lancer au travail suggéré sur l’armure, mais c’était actuellement à Neio de réagir : il attendit donc et se fit spectateur du dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Lun 22 Déc - 0:07

L’homme qui venait d’arriver n’avait pas la complexion d’un homme de science, non plus que la tenue. En fait, l’armure chargée sur son dos laissait plutôt penser qu’il s’agissait là d’un paladin en route vers la bataille. C’étaient les instructions qu’il dispensait aux alchimistes l’entourant, et surtout le fait qu’elles soient obéies, qui tendait à démentir cette hypothèse. Neio s’arrêta et observa la scène. Peut-être pourrait-il les informer, Exal et elle, quant à la localisation de Tristan Belmont ?

Elle n’eut pas besoin de poser la moindre question, car le regard de l’homme les accrocha et son expression changea légèrement, comme s’il les reconnaissait. Effectivement, il se dirigea vers eux en fendant l’agitation ambiante, l’armure cliquetant lourdement derrière lui. Neio était prête à répondre à toute interrogation, mais, semblait-il, c’était après Exal qu’il en avait, car il s’adressa directement à lui. Sans la moindre cérémonie, la conversation – si tant est qu’on pût appeler « conversation » le discours unilatéral de l’homme – s’aiguilla immédiatement sur l’alchimie, sujet dans lequel Neio ne serait d’aucune utilité. Elle garda donc un silence poli tandis que s’égrenaient des paroles qui ne la concernaient pas, mais dont elle put conclure qu’Exal connaissait cet homme. Mieux encore : il semblait être venu expressément pour le rencontrer. Alors, il devait s’agir de…

Tristan Belmont parla, et cette fois-ci, il s’adressait à Neio. Elle leva les yeux vers lui puis s’inclina et répondit à sa demande en se redressant.


« Je suis le major Kaeshi Neio. J’ai pris mon affectation ici le mois dernier. Je suis honorée de rencontrer le maître alchimiste qui a fait beaucoup… parler de lui. »

C’était la vérité, en effet. Bien qu’elle se tînt à l’écart des bruits de couloirs, celui-ci, datant de la veille, avait atteint son oreille, ce qui lui avait permis de guider Exal jusqu’ici. En voyant Tristan, elle pouvait comprendre pourquoi il avait fait tant de remous à la Garde. Son apparence était celle d’un vétéran des champs de bataille, non des laboratoires. Il serait probablement difficile à cerner, mais elle n’en aurait peut-être même pas besoin dans la mesure où elle n’avait pas spécialement l’intention de revenir dans cette partie de la tour à l’avenir. D’ailleurs, le devoir lui dictait de la quitter immédiatement et de retourner à ses obligations.

Avant cela, néanmoins, elle estima avoir le temps de vérifier une de ses hypothèses. Elle tourna légèrement la tête vers Exal et l’observa après avoir lestement ramené en arrière une mèche folle qui ne cessait de retomber. Le visage du jeune homme était calme et impassible, la même expression – ou absence d’expression – qu’elle lui avait connu depuis le premier instant où elle l’avait vu jusqu’à maintenant.


« Pardonnez ma curiosité, Exal, » demanda-t-elle, « mais est-il donc juste de déduire que vous êtes également un alchimiste ? »

Lui non plus n’en avait pas l’air ; Neio ne s’en était d’ailleurs pas douté le moins du monde jusqu’ici. Cela dit, pour être honnête, elle non plus n’avait pas le profil type du major de la Garde… Et elle commençait à apprendre que Kalinach, cette cité lourdement influencée par la magie, renfermait toutes sortes de personnages inhabituels.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Lun 22 Déc - 15:20

Exal, fidèle à lui-même, ne lâcha pas plus de deux mots. Quant au major Kaeshi, ainsi qu'il venait de l'apprendre, elle ne fit guère mieux. Tristan avait vu juste : ses deux "interlocuteurs" étaient bien semblables. Ils ne prononçaient jamais que le strict minimum de mots nécessaire. Le Belmont lui-même était un peu comme ça. Sauf qu'il avait beaucoup plus de choses à dire.
Quoiqu'il en soit, il devrait être amusant de voir ces deux-là passer un peu de temps ensemble. Un record de mutisme devrait être atteint.

Mis à part l'exceptionnelle carence de verbosité, ce qui ressortait des paroles du major était en adéquation avec son apparence. Elle semblait dotée de la personnalité que l'on pouvait attendre d'un officier de la Garde. On pouvait supposer que c'était le style de vie militaire qui s'imprimait jusque dans les moindres recoins de l'esprit. Mais malgré son inflexibilité, on pouvait aussi sentir que Kaeshi Neio n'était pas quelqu'un dénuée d'empathie.
Preuve en était la question qu'elle venait de poser à Exal. Ce que n'aurait pas fait une personne inattentive à son entourage.


" Même si le désigner comme alchimiste est encore un peu précoce, il est sans conteste mon digne apprenti. Que ce soit dans le domaine de la science comme dans celui martial. Il est indéniablement au-dessus du lot. Je ne l'ai pas entraîné pendant des mois sans résultats. Néanmoins, comme nous tous, il lui reste encore beucoup à apprendre. "

Tristan baissa légèrement la tête et, après un rapide coup d'oeil sur la gorge de Neio, reprit la parole.

" Par exemple, je ne pense pas qu'il ait remarqué votre foulard, malgré l'étrangeté qu'il représente. "

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Mer 24 Déc - 16:25

Exal observait le major se présentant à l’alchimiste. De la même façon qu’avec le Fomar, Neio affichait un air posé et parlait d’un ton calme. Dans une attitude relativement respectueuse de son interlocuteur, elle répondait à la question qui lui avait été posée en associant les informations essentielles qui en découlaient. Son discours était clair et efficace, ce qui semblait être une habitude ; peut-être cela venait-il du milieu strict de la Garde. Le rendu était naturellement agréable à écouter.

Ainsi elle avait intégré la Garde le mois dernier…C’était plutôt récent, compte tenu de l’âge de l’institution qu’on pouvait imaginer fort honorable. Mais au fond, on pouvait s’y attendre étant donné son âge à elle, qui avait une apparence le faisant estimer d’au moins une demi-décennie inférieur à celui du magicien, qui lui-même n’était pas bien vieux. D’ailleurs, le grade qu’elle présentait en était d’autant plus grandi, puisqu’il était certainement difficile d’accès pour une jeune recrue…

Ces considérations passées, Exal revint au dialogue, ramené notamment par le fait que Neio ait fixé son regard sur lui et commence à le questionner. Elle demanda avec précaution, effet de sa politesse poussée, si le Fomar était alchimiste. Il fallait dire qu’en ce lieu, après avoir vu passer une foule de scientifiques, et surtout face à Tristan, il était difficile de qualifier le magicien d’alchimiste sans avoir à grandement relativiser ce propos. Il s’apprêtait donc à exposer son statut d’apprenti, quand son maître intervint spontanément.

Le magicien détourna donc la tête pour écouter le discours de l’alchimiste, qui était plutôt valorisant. La description finie, il s’inclina légèrement pour manifester son approbation et ses remerciements, avant de regarder à nouveau Neio : en effet, les dernières paroles de Tristan suggéraient d’observer le major, et plus particulièrement un foulard qu’elle portait au cou. Il était vrai que l’objet nourrissait un certain esthétisme contrastant avec l’armure, mais de là à y trouver un potentiel alchimique, comme le laissait penser Tristan, cela dépassait l’intuition d’Exal. Le magicien resta donc silencieux, analysant discrètement l’objet, en attendant plus d’explications.
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Ven 26 Déc - 16:44

Le maître alchimiste semblait un peu plus loquace que son élève, au point qu’il avait répondu à sa place à la question que Neio venait de poser à Exal. Par politesse, elle regarda ce dernier en quête d’une confirmation ou infirmation des propos de Tristan. Silence. Le maître alchimiste avait donc dû cerner le sujet. D’ailleurs, il continuait à parler. D’une certaine manière, il aurait pu faire la conversation tout seul. Le maître et l’élève étaient étrangement assortis à ce point de vue : Tristan parlait pour deux. Mais malgré leurs personnalités divergentes, tous deux inspiraient un a priori sympathique à Neio. Rien à voir avec les alchimistes d’Ôken qui ne voyaient en elle qu’un sujet d’expérience et qui l’avaient examinée sous toutes les coutures sans considération pour sa personne.

Mais la phrase suivante de Tristan lui fit l’effet d’une douche froide. Le foulard ? Quel foulard ? Le ruban d’Irie ? Elle se sentit comme assommée. Le maître alchimiste était-il donc assez expérimenté pour comprendre au premier coup d’œil la fonction d’un objet, fonction qui restait pourtant mystérieuse aux yeux mêmes de Neio qui l’avait porté pendant plus de cinq années ? La jeune fille déglutit et s’efforça de garder sa contenance qui commençait à s’effriter. La conversation venait de bifurquer vers une zone qui ne l’enthousiasmait pas du tout. Elle reprit l’initiative.


« Ce ruban n’est que le souvenir d’une personne chère. Quant à moi, j’ai encore des devoirs à accomplir avant la fin de la journée. Je vais donc devoir vous demander si je puis disposer. Exal, » ajouta-t-elle en se tournant vers l’intéressé, « vous avez trouvé l’homme que vous cherchiez. Je vous salue donc également. J’espère que votre séjour à la Garde vous sera plaisant. »

Elle se tut mais ne bougea pas. Elle avait inconsciemment pris une position de garde-à-vous en demandant son congé à Tristan, et bien qu’elle brûlât de tourner les talons, elle ne pouvait malheureusement le faire sans l’autorisation du maître alchimiste. Il n’avait officiellement pas de grade, mais hors du champ de bataille, un maître alchimiste avait presque l’autorité d’un officier supérieur. Neio ne pouvait qu’espérer qu’il la laisserait repartir sans trop de poser de questions, ou qu’Exal occuperait assez son maître pour détourner son esprit du ruban qu’elle portait.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Ven 26 Déc - 19:35

Hmm... Manifestement, il n'y avait pas que le foulard d'étrange.
Il était parfois difficile de lire les pensées d'une personne à son expression faciale, surtout quand ladite expression était aussi mobile que du marbre.
Mais Tristan avait largement eu de quoi s'entraîner avec Exal. Et Neio était très loin de ses capacités en terme d'impassibilité.
C'est ainsi qu'il vit le trouble que ses mots avaient provoqué chez la jeune fille. En même temps, il s'y attendait un peu. Il se doutait que faire référence à un tel objet n'irait pas sans réaction. Mais si en parler avait l'air de tellement la gêner...

Un sourire étira ses lèvres quand il vit Neio se mettre au garde-à-vous. Dans l'absolu, elle n'avait strictement aucune obligation de le faire. Mais Tristan n'était pas homme à lui reprocher et à refuser une telle marque de respect.
Réajustant une fois de plus les lanières du paquet sur son dos, il répondit à sa demande.


" Je vous laisse aller, major. Je n'ai en effet guère de raison de vous retenir ici et du tavail nous attend, moi et Exal. Cependant, une dernière chose ..."

Tristan se pencha vers le major et baissa le ton, de sorte à ne pouvoir être entendu par une personne extérieure à leur petit cercle.

" J'ignore qui est cette personne qui vous l'a offert, mais ce ruban pourrait bien vous priver de quelque chose de précieux. Si vous voulez en savoir un peu plus à ce sujet, vous pouvez toujours venir me chercher. Vous ne devriez pas avoir trop de mal à me trouver et j'arriverais bien à dégager un peu de temps libre pour ça. Prenez cette ofre comme un remerciement pour vous être occupé de mon apprenti. "

L'alchimiste se redressa et attendit un eu pour voir si Exal ou Neio avait autre chose à rajouter.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Sam 27 Déc - 22:10

S’efforçant de rester discret pour éviter que son regard ne pèse trop sur Neio, Exal continuait d’observer finement le ruban qu’avait désigné Tristan. Le petit objet bleu qui allégeait la vision de l’armure ne semblait pas plus suspect qu’auparavant, mais il en allait autrement en ce qui concernait la réaction du major : pendant un bref instant elle sembla troublée, avant de reprendre rapidement la parole. Elle tenta d’effacer l’intérêt du vêtement puis annonça son départ dans la foulée. Cependant, après son annonce rapide, elle resta statique face à l’alchimiste –certainement une interaction naturelle entre gradés. Cela devait compromettre son intention de partir, mais elle ne bougea pas et attendit que Tristan approuve. Ce dernier ne la fit pas plus attendre et l’autorisa à partir, puis s’approcha d’elle et lui parla à demi-ton.

Exal ne perdit rien de l’intervention de son maître : le ruban semblait compromettant pour Neio mais l’alchimiste proposait de l’aider à en maîtriser les effets. Plus précisément, l’objet semblait inhiber d’une façon ou d’une autre les capacités du major…Le Fomar n’avait pas le coup d’œil de Tristan, mais une chose était claire : cela avait un rapport avec la magie. L’alchimie était une science se basant sur l’injection de magie dans un objet par son utilisateur. Neio devait donc posséder un potentiel magique suffisamment élevé pour faire appel à un objet alchimique. Cela expliquait également sa gêne au moment où Tristan avait abordé le sujet, compte tenu de la distance que maintenait la Garde avec toute manipulation des éléments. Le raisonnement tenait parfaitement debout.

Ce constat ne manqua pas, au final, de surprendre le magicien qui se rendit compte de la situation délicate dans laquelle le major semblait se trouver. Il ne connaissait aucun détail, que ce soit sur elle ou sur le comportement de la Garde vis-à-vis de sa condition, mais imaginait que c’était suffisamment important pour perturber le calme de Neio, dont la nature apparaissait aussi posée que celle du Fomar, et faire prendre à Tristan la précaution d’être aussi discret. Là aussi, une seule chose était sûre :


"Vous pouvez également compter sur mon soutien."

Exal laissa entendre à son tour qu’il était prêt à aider le major s’il pouvait lui être utile ; après tout, il avait été impliqué au moment même où Tristan avait décidé de l’être. Il espéra seulement que cette volonté ne dérange pas d’avantage Neio, qui était déjà plutôt touchée par le simple fait de parler de son ruban. Le magicien se tint attentif au major et à l’alchimiste, prêt à écouter l’un comme à suivre le second.
Revenir en haut Aller en bas
Kaeshi Neio
Major de la Garde
avatar

Race : Humaine
Poste : Major de la Garde
Elément : Aucun
Nombre de messages : 64

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Dim 28 Déc - 18:36

Tristan Belmont n’insista pas trop, mais Neio comprit que son intérêt pour le ruban n’en avait pas diminué pour autant. Il disait la laisser aller, mais nul doute que le sujet reviendrait sur le tapis un jour ou l’autre s’ils étaient amenés à discuter ensemble de nouveau. Ne voyait-il donc pas que Neio n’avait pas envie d’aborder le sujet ? Si, sûrement, c’était juste qu’il ne s’en souciait pas…Il avait l’air de quelqu’un qui ne s’arrêtait pas avant d’être arrivé à ses fins.

Il se rapprocha un peu, donnant une nouvelle intimité à la discussion. Neio, rendue mal à l’aise par la proximité de l’homme, dut mobiliser sa volonté pour ne pas s’écarter. Elle écouta impassiblement Tristan lui exposer son opinion. C’était bien ça, il était intéressé par l’idée de creuser un peu plus le sujet du ruban, alors que Neio préférait s’en tenir soigneusement à l’écart. Il n’y avait pas de méchanceté en Tristan, mais il n’y avait pas beaucoup de délicatesse non plus. La jeune fille fronça les sourcils et, le premier choc maintenant passé, raffermit sa position.


« Je prends bien note de votre proposition, professeur Belmont », dit-elle sans se soucier de baisser la voix comme lui l’avait fait. « Toutefois, je doute d’y donner suite, car ce sujet touche à mon intimité. Ma réponse sera la même à chaque fois que vous soulèverez la question. Je vous remercie néanmoins de votre sollicitude. »

Elle inspira profondément, fixant Tristan Belmont dans les yeux, puis jeta un regard à Exal. Il suivait avec intérêt la conversation et étudiait également le ruban, à présent que le maître alchimiste avait porté son attention dessus. Son attitude neutre restait cependant plus polie que celle, trop entreprenante, de son maître. Il n’en restait pas moins qu’il confirmait la position de son maître en proposant également son soutien.

« Je vous remercie de même, Exal, mais comme je l’ai dit, je n’ai pas besoin d’aide à ce sujet. Cela ne m’a jamais attiré de problèmes. Soyez assurés que, si c’était le cas, vous seriez les premiers que j’irais voir. »

Bien évidemment, elle doutait qu’un tel cas pût jamais se présenter, et n’en faisait pas mystère. Elle ne mentait pas, mais n’avait aucune intention de revenir voir l’un ou l’autre de ces interlocuteurs exprès pour discuter du ruban. Elle ne pouvait qu’espérer que, s’ils se recroisaient dans une autre situation, ni Exal ni Tristan ne la presseraient pour en savoir plus. Surtout Tristan, en fait.

« Je vais maintenant me retirer. Bonne journée, professeur. Bonne journée, Exal. »

Elle tourna les talons dans un geste fluide, leur présentant sa chevelure d’argent sans impolitesse mais sans concession. L’incident ne devait pas la détourner des devoirs qui lui restaient à accomplir avant le coucher du soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   Sam 14 Fév - 14:44

Tristan regarda le dos du major s'éloigner avec une pointe de regret. Il n'était pas impossible que des objets alchimiques trop usés ou mal construits gênent, voire empêchent la circulation de la magie à l'intérieur du corps de l'utilisateur, mais celui du major n'avait l'air d'appartenir ni à la première, ni à la seconde catégorie. Ce qui amenait le maître alchimiste à supposer qu'il appartenait à une troisième, et qu'il avait justement été crée dans le but de produire un tel effet.
Ce que le Belmont ne savait pas, en revanche, c'est si Neio était consciente des effets du ruban et si elle le portait de son plein gré, ou bien si quelqu'un lui avait joué un tour de fort mauvais goût. Et avec la retraite que cette dernière venait de rapidement effectuer, il n'avait plus de moyen de s'assurer de l'une ou l'autre hypothèse.
Néanmoins, le trouble qu'elle avait montré quand le sujet avait été abordé et la retraite qui en était la conséquence montrait qu'elle ne devait pas être aussi ignorante de la nature de l'objet que Tristan l'avait d'abord supposé.
Il n'aurait sûrement pas l'occasion de creuser plus avant la question à moins de s'emparer du foulard par la force ou par le vol, et le Belmont se voyait difficilement entreprendre l'une de ces solutions.

Tant pis pour cette question. Il avait du travail à effectuer et un apprenti à éduquer.

Se détournant de la jeune fille, il réajusta une fois de plus le set d'armure qui avait une fâcheuse tendance à glisser et s'adressa à Exal :


- Bien. Cela est donc momentanèment réglé. Il est donc temps pour nous de nous atteler à la tâche. Il va nous falloir mettre les bouchées doubles pour le temps que nous avons perdu et que nous perdrons encore à cause de l'autre petit désaccord avec la directrice. Si tu veux bien me suivre.


Ce disant, il reprit son chemin d'un pas énergique. Tout en marchant, il se disait qu'il y avait bien de tout dans cette ville. Du magicien aux vampires en passant par des personnes qui refusaient et refoulaient tout contact avec la magie, pas étonnant que la situaton soit si tendue.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Un magicien chez la Garde   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Un magicien chez la Garde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Fiery chez Ollivander [Terminé]
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» Garde impériale
» Dandelo [Clown & Magicien]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Kalinach :: La Citée :: L'Ambassade-
Sauter vers: