L'école d'Elladat et sa cité Kalinach
Bonjour ou bonsoir.
Merci de votre visite! N'hésitez pas à nous rejoindre Wink
Ce n'est pas très compliqué : il vous suffit de choisir un nom et un prénom conforme à votre futur personnage.
La catégorie "Au tout début il y eu..." est là pour vous servir d'aide à la création du personnage. Et les membres seront ravis de répondre à vos questions.

Nous recherchons:
Des chaotiques.

L'école d'Elladat et sa cité Kalinach

.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Interrogatoire.

Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Interrogatoire.   Lun 17 Déc - 20:37

Tristan repassa la porte qu'ils avaient négligé de fermer avec Nelby sur l'épaule. Il le déposa sans ménagement contre un mur.

- Très bien, commencons. Je ne te demanderai pas qui t'as transformé. Je ne le sais que trop bien. Aussi,la première question est : as-tu été transformé avec ou sans ton accord ? Et si la première possibilité est la bonne, alors la seconde sera : pourquoi ?


Le Belmont estimait qu'avec les liens de cala qui lui retiraient sa force et le caractère consacré qu'il avait donné à la pièce, le vampire se sentirait trop malaisé pour être capable de résister longtemps si on le pressait de questions.
En attendant, il signifia à Exal de déposer Hiderkrem à côté de Vlad et de garder un oeil sur lui.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Lun 17 Déc - 21:16

Nelby s'était écroulé pendant son transport, inconscient. Le mur contre lequel il fut balancé le ramena à la surface. Il souffrait autant à cause des coups que de l'atmosphère de la pièce qu'il supportait difficilement. Il se souvint de ce que lui avait dit Tristan avant son déplacement et lui retourna faiblement un regard embrumé.
"Un fléau... Les hommes tuent des animaux pour se nourrir... Ravagent des forêts... Les hommes sont un fléau pour la nature. Vous avez raison les fléaux se doivent d'être exterminés. Les hommes sont pires que les vampires mon cher. L'homme est un loup pour l'homme, c'est bien connu."

Nelby esquissa un sourire enfantin se mit à rire gaiement; les coups plus le lieu étrange lui chamboulait l'esprit et il commençait à vraiment devenir dingue. Il vit tout à coup Hide, enfin du moins ce qu'il en restait. Cela eu l'effet d'une douche froide, il avait presque laissé sa vie pour le créer et le voir ainsi était insupportable. Il se redressa contre le mur et tenta de briser ses liens: il ne parvint qu'à se faire mal d'avantage.
Il ne voulait pas répondre mais il se dit que plus vite il répondrait, plus vite il sortirait de cet endroit si "sain". Il s'avança vers Tristan et lança:

"Je ne pourrais jamais vous tuer avec ma force actuelle, mais il en va autrement de votre compagnon, mon cher. Cela dit j'ai reçu assez de coup aujourd'hui, même si j'y ai pris un certain plaisir... Me soigner me fera tout autant mal, mais cela me stimule."

Nelby se radossa au mur et fit un grand sourire malsain à Exal, puis posa son regard sur Tristan.

"Alors oui j'ai prié le plus grand vampire d'ici bas de me convertir. Cela fut... exaltant, vraiment. Vous devriez essayer, cela vous rendrait plus chaleureux. Mais passons et venons-en au pourquoi. Moi aussi je souhaite exterminer un fléau: les Calas. Vengeance personnelle datant de bien avant mon arrivée à Kalinach, si vous tenez à savoir."

Nelby se laissa glisser au sol et cracha du sang coagulé au fond de sa gorge, au pieds de Tristan. Puis s'assit le plus confortablement possible et ferma les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Lun 17 Déc - 21:59

Assis tranquillement sur un coffre, Tristan écouta son prisonnier développer son point de vue. Etonnant point de vue d'ailleurs : d'habitude, les vampires considéraient les humains comme des êtres inférieurs sans grand autre intérêt que nourriture.
Nelby, lui, semblait leur vouer une haine qui ne les rendaient que trop présents à ses yeux. Cela faisait de lui un individu autrement plus dangereux.
Quant aux autres points qu'il avait abordé...
Il se leva du coffre et se dirigea vers Nelby.


- Premièrement, Simhour n'est pas le plus grand vampire "ici-bas". Il est incroyablement puissant à cause de sa maîtrise de la magie de Naur, mais il possède un maître lui aussi.
Ensuite, je pense être le mieux placé pour parler du comportement humain. Bien sûr qu'il n'est pas parfait, mais je préfère leur laisser la chance de s'améliorer plutôt que de se faire assimiler par ceux de votre espèce. Car, bien que tu tente de prendre la nature comme excuse, n'oublie pas que tu vas complètement à l'encontre de ses principes.
Enfin, je ne vois guère ce que les Cala ont de bien redoutables. Aussi vais-je devoir te demander ce qu'il a bien pu se passer entre toi et eux.
Mais avant de répondre...


Arborant une face tout à fait neutre, Tristan posa le pied sur la poitrine de Nelby, à l'endroit exact où se situaient ses multiples fractures, et appuya progressivement.


- Ne pense même pas être capable de poser ne serait-ce qu'une canine sur mon apprenti. Tu seras détruit bien avant.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Mar 18 Déc - 11:58

Exal avait déposé le squelette au sol, comme Tristan lui avait demandé, mais plus délicatement que ce dernier n'avait procédé avec le vampire. Il resta aux côtés de Vlad, la créature prisonnière dans son champ de vision, et observait discrètement la conversation entre l'alchimiste et Nelby. Les propos étaient graves et là encore, le Fomar n'en suivait pas l'intégralité. Qu'était donc Simhour, au delà d'un simple vampire ? Quelle raison pouvait pousser un être humain à se laisser transformer ? A ces questions s'ajouta l'étrange impression qui se dégageait du gardien de la forêt : ses paroles sombraient dans une sorte de folie, une incohérence qui troublait le magicien. Au moment où Nelby fit remarquer que sa force pourrait suffit à tuer Exal, le Fomar, malgré les doutes qui tournaient dans son esprit, ne bougea pas, et se contenta de fixer le vampire d'un regard impassible. Le prisonnier qualifia ensuite les Cala de fléau, ce qui encore une fois souleva des interrogations de la part du magicien. Mais Tristan semblait, lui, avoir la situation bien en main, et continua son interrogatoire. De son côté, Exal ne montrait toujours aucun mouvement et se contentait d'observer.
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Mar 18 Déc - 14:10

Nelby ouvrit les yeux sous la douleur: le chasseur lui écrasait progressivement la poitrine avec son pied. Un frisson parcouru son corps: plaisir ou démence? Un peu des deux: cet endroit lui tapait vraiment sur les nerfs. Il se dégagea, non sans mal de Tristan et se roula en boule. Les mots prononcés par son tortionnaire venaient enfin de pénétrer son esprit, ainsi donc il voulait savoir pourquoi Nelby en voulait tant aux Calas et aux humains... Il releva la tête en direction d'Exal et lui sourit, presque amicalement si l'on occultait ses canines qui rendait ce sourire plus malsain.

"Ainsi donc tu me détruirais avant que je n'arrive à te mordre? J'ai hâte de voir ça. Je pense que le combat serait plus équitable que contre ton maitre. Tant que j'y pense, es-tu un Cala? Tu utilises la lumière pour te battre, non?"

Nelby le fixa encore quelques secondes sans rien dire avant de se mettre à rire. Il secoua la tête, ce qui fit craquer son cou, puis passa sa langue sur ses canines et ses lèvres en regardant Exal au plus profond de ses yeux. Ce petit jeu l'amusait, bien qu'il soit dans une position peu enviable et très précaire. Il regarda à nouveau ses liens et pesta contre lui-même: toute sa vie il avait été formé à être un voleur, un cambrioleur... On l'avait bien évidemment formé à l'évasion. Ses liens étaient spéciaux, parcourus de lumière, ou quelques chose approchant... Il fallait remédier à ceci, aussitôt dit, aussitôt fait. En ce qui concernait l'évasion et la fuite, personne ne pouvait égaler Nelby.
Il accumula dans sa main une boule de magie Wethil, et toucha du doigt le filin brillant. Etant recroquevillé, personne ne pouvait voir ce qu'il faisait. Il déchargea d'un coup l'énergie accumulée, et ses liens s'assombrirent, recouverts d'une brume noire. Il ne lui fallut ensuite que quelques mouvements étudiés pour s'en dépêtrer. Il se releva lentement, mettant ses mains en évidence.

"On ne sait jamais, vous pourriez croire que je vais me jeter sur vous, en voulant vous égorger. Ce n'est pas l'envie qui m'en manque remarquez! Mais passons. Pourquoi tenez vous à savoir ce qui s'est passé entre les Calas et moi? Pour avoir une bonne raison de me tuer? Non, je suis un vampire cela vous suffit. Je ne vois pas en quoi ça vous regarde. Ce n'est certainement pas à vous que je vais raconter mon enfance. A la limite, je veux bien m'entretenir avec votre compagnon. Je suis sur que l'on s'entendrait bien..."

Nelby pencha la tête sur le côté légèrement et regarda de nouveau Exal. Il l'intriguait bien plus que cette brute de Tristan. Il ne parlait pas beaucoup mais observait; était-il plus fort que le chasseur? Tuait-il aussi les vampires? Il aimerait bien s'approcher plus de lui, mais il se ferait certainement rembarrer par Tristan. Qu'importe, au point où il en était...
Il contourna le chasseur lentement, se rapprochant d'Exal...
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Mar 18 Déc - 15:33

A rester isolé, Exal semblait toucher la curiosité du vampire. Et la dernière remarque de Tristan n'arrangea pas les choses ; Nelby s'intéressa explicitement à l'apprenti. Il commença à lui poser des questions sur ses capacités, et c'est à ce moment là que le Fomar lui-même s'interrogea quant à celles du gardien. Dans le hall, ils n'avaient eu l'occasion de juger la force de l'autre, trop occupés par leurs adversaires respectifs. Si cela arrangeait probablement Exal, dans le sens où le vampire ne pouvait s'attaquer à lui efficacement, cela l'empêchait de la même façon de savoir à quoi se préparer.

Aux questions de Nelby, il répondit par un regard plus sérieux, presque intéressé, inclinant les sourcils. Il ne voulait pas rentrer dans le dialogue inutilement, ce n'était pas dans ses habitudes. D'autant plus que le vampire semblait avoir des ressources dans le domaine. C'est alors que le prisonnier se mit à rire dans sa folie, et à gesticuler étrangement. Ce qui suivit faillît arracher un regard surpris au magicien : le gardien s'était débarassé des fils de Cala, à première vue par une sorte d'injection de Wethil. Si le principe n'était pas étonnant, la réussite l'était plus. Le vampire se redressa alors, non pas avec la fureur qu'on aurait pû imaginer, mais en prenant soin de paraître inoffensif. Il continua alors son discours, finissant par proposer de parler de son histoire, seul avec le Fomar. Il s'avança même vers ce dernier, contournant lentement l'alchimiste.

Ignorant les intentions et les ressources de Nelby, Exal se décolla doucement du mur contre lequel il s'était adossé, se positionna face au vampire, avec une attitude sensiblement défensive. Il n'oublia cependant pas le squelette qui se trouvait à ses pieds, et qui n'avait toujours pas semblé se remettre du combat. Qu'avait donc cet ennemi en tête ? Le Fomar se contenta d'être prêt à réagir en cas de besoin, attendant de voir ce qui allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Ven 21 Déc - 21:51

Le vampire s'amusait-il à le faire sortir de ses gonds ? Si c'était le cas, il y avait réussi.
Tristan agrippa Nelby par l'épaule et resserra la main. L'omoplate et la clavicule ne furent guère plus difficile à briser que des brindilles de paille sèche.
Une fois sa prise bien "assurée", le Belmont envoya Nelby de toutes ses forces vers la place qu'il venait de quitter. Lorsque le vampire s'écrasa contre le mur, un autre craquement inquiétant se fit entendre.
Le chasseur vint se camper devant son prisonnier et lui décocha un coup qui entreprit de finir de lui décrocher la mâchoire. Puis, il prit le menton désormais libéré dans la main et le réenclencha à la sauvage dans l'orifice prévu à cet effet. Tristan prit la parole
sans le lâcher:

- Dire que je vous avais prévenu. Vous apprendrez que ce n'est pas très prudent de passer outre mes mises en garde. Aussi retenez bien celle-ci.
J'ai dit que je devais vous amener à Lyre de Vertus. J'aurais préféré que ce soit en état de parler, mais votre corps seul devrait suffire en tant que preuve matérielle du méfait de Simhour. Je ne vous garde que pour contenter ma curiosité. Aussi, si vous m'avez compris, veuillez me dire ce qui a bien pu se passer entre les Cala et vous ?


Lâchant la machoire de Nelby, Tristan songea qu'il faudrait renforcer les billes de capture. Encore.






P.S (HRP) : Eh oui ! Tristan retrouve les règles de la politesse quand il est vraiment, vraiment furieux Razz

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Mer 26 Déc - 21:38

Nelby observait Exal, qui ne bougea guère si ce n'est pour adopter une pose défensive, prêt au combat. Il ne se préoccupait pas de Tristan, mais il aurait du: il l'aggrippa en lui brisant une bonne partie de son épaule et l'envoya valser contre le mur. Le choc fut bref mais destructeur: Nelby senti sa colonne vertébrale se briser au niveau du milieu de son dos, là où le choc avait été le plus violent. Il glissa le long du mur et se répandit presque par terre. Son torsionnaire lui décrocha la machoire d'un coup lourd et puissant, puis la lui remis en place "à l'arrache". Nelby voulu crier de douleur, mais il ne réussit qu'à cracher du sang. Il ne pouvait plus bouger ses membres: sa colonne brisée avait entrainée une paralysie presque totale de son corps. Il
pouvait encore plus ou moins bouger sa tête et lança un regard noir et vert furieux à Tristan. Des larmes se mêlaient au sang ce qui rendait la tête de Nelby encore plus malsaine et inquiétante que d'habitude. Il cracha à nouveau du sang et essaya de parler. Sa voix était rauque et le sang dans sa gorge produisait un gargouillis glauque.
"Toutes les excuses sont bonnes pour frapper un vampire, n'est-ce pas? KREUF! Qu'attendez-vous pour m'amener chez la directrice? Je peux encore parler, mais je ne peux plus bouger, grâce à vous... URGH! Je n'oublierais jamais ce fait. Et si vous attendez que je vous raconte ce qui s'est passé, autant m'emmener directement chez la directrice, je ne parlerais jamais."
Le discours hasardeux de Nelby se termina par une quinte de toux ensanglantée qui secoua son corps de mille douleurs.

A ce moment Hide choisit d'intervenir: son maître l'avait formellement interdit de réagir, mais il ne pouvait désormais plus le laisser se faire torturer sans rien faire pour lui venir en aide. De plus la volonté de son maitre s'était émoussée, ainsi que ses interdictions, au fur et à mesure que ses souffrances augmentaient. Hide se releva en un mouvement rapide et se mit à gronder avec toute la rage dont il était emplit: la pièce vibra et un courant d'air glacial s'y répandit. Il fit exploser les liens de Cala par la force, en se brisant au passage quelques os, puis s'élança en un éclair vers Tristan, sans pour autant perdre de vue Exal. Ses os se reconstituaient, ainsi que la membrane de ses ailes, et il décocha un coup de poing osseux à Tristan avec une rapidité hors du commun: il visait son adversaire sous l'aisselle, au niveaux des côtes. Ses phalanges se hérissèrent de pointes d'os avant l'impact.
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Ven 28 Déc - 15:03

Tistan ne tourna même pas la tête en diection du squelette.
Il se contenta de pivoter sur un pied, laissant le squelette passer en trombe à côté de lui, et d'en profiter pour lui faucher les tibias de l'autre jambe.
Une fois Hiderkrem à terre, il l'y bloqua en posant violemment sa botte sur sa cage thoracique, avec pour conséquence de lui enfoncer les côtes un chouia, pour enfin lui abattre son gantelet sur le crâne, le réduisant en miettes.

- Petit un : le fait que vous soyez un vampire m'est effectivement une condition nécessaire et suffisante pour vous molester.
Petit deux : menacer mon apprenti est aussi une raison suffisante. Peu importe que vous soyez vampire ou non.


Tristan empoigna les restes d'Hide par ses os de l'épaule et le renvoya dans son coin. Puis, il se retourna vers Nelby :

- Bien. Comme il semblerait que vous soyez tout sauf coopératif, je vais vous mener chez la directrice, histoire de pouvoir me débarrasser définitivement de vous. Mais avant ça, une dernière question à laquelle, vous touchant moins personnellement, vous consentirez peut-ête à répondre :
Il faudra combien de temps au tas d'osselets pour se régénérer ?

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"


Dernière édition par Tristan Belmont le Sam 9 Aoû - 1:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Ven 28 Déc - 22:53

Emporté par la colère ou l'instinct, Hide s'était élancé imprudemment. Il avait payé pour son acte irréfléchit et trop brusque, mal préparé. Il était de retour dans un coin de la pièce consacrée, à moitié en pièces détachées. Il ne bougeait plus d'un os, se résignant à obéir à son maitre qui lui interdisait dorénavant d'intervenir, pour éviter tout désagrément en plus. Voire la mort de Nelby. Ce dernier avit assisté passivement à la scène, ne pouvant plus bouger un membre. Il se demandait s'il pourrait se soigner à 100%. Les os n'étaient pas un problème, mais au niveau des nerfs et des vaisseaux sanguins, il doutait un peu. Il aurait bien le temps pour y réfléchir.


Il regardait Tristan d'un oeil vague, et peinait pour garder un regard fixe. Il lui posa une question qui parut venir de loin à Nelby. Il tenta de s'exprimer clairement, du moins aussi clairement qu'il le pouvait. C'est à dire pas beaucoup.
"Combien de temps? Voyons... Une ou deux minutes s'il le fait de lui-même, quelques secondes si je le fait moi-même. Mais il restera dans cet état. J'ai testé votre puissance et cela m'a amplement suffit. J'aurais pu être bien plus coopératif si vous n'aviez pas engagé de combat. D'un autre côté, il fallait bien que cette rencontre se fasse tôt ou tard. La prochaine sera plus équitable... Sinon, le "tas d'osselet" à un nom: Hide. Et je ne puis plus bouger, aussi vous devrez me porter. Ou me trainer, ça serait plus dans votre style..."


Nelby ferma les yeux et accepta le sommeil qui s'emparait de lui, son corps se relacha, au passage faisant craquer quelques jointures mal ajustées.
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Sam 12 Jan - 22:03

Exal eut à peine le temps de tendre son bras par réflexe que le squelette avait bondi de son emplacement, d'une vitalité renouvelée, voyant son maître dans un tel état. Le magicien avait été surpris par les réserves d'Hiderkrem, qu'il pensait avoir suffisamment entamées pour éviter ce genre de soucis. Mais, après tout, il s'agissait d'une créature ayant dépassé la mort...Le magicien aurait dû se montrer plus méfiant. Toujours était-il que la créature volait droit vers le dos de Tristan : le Fomar ne pouvait qu'espérer que l'alchimiste s'en sorte de lui-même. Et l'espoir fut vite comblé.

Tristan n'avait même pas eu besoin de se retourner pour maîtriser le squelette : il esquiva avec une incroyable fluidité, et détruisit littéralement ses os. Exal finissait tout juste de se préparer à intervenir, mais put de suite se décontracter. Son regard atténuait naturellement l'apparence de ses sentiments, mais il était encore une fois impressioné par les capacités de son maître. De plus, l'alchimiste n'en sembla aucunement affecté, et poursuivait son discours en toute quiétude ; le Fomar reprit discrètement sa place et se contenta à nouveau d'observer. Il se concentra tout de même sur les restes d'Hide que Tristan venait de lancer, dans le coin d'où il était parti. Le magicien espérait ne pas faire plus d'erreurs, et que son maître n'en soit pas trop déçu.

Restait le vampire, Nelby, qui trouvait -étonnemment- encore la force de parler. Exal en restait légèrement stupéfait ; il n'imaginait pas que le gardien, ou plutôt que quiconque puisse tenir aussi longtemps face aux "questions" de Tristan. Mais, comme il venait de le remarquer à ses dépends, il ne fallait pas sous-estimer les...morts-vivants. Nelby s'évanouît après ses dernières paroles, et le magicien attendait de voir la réaction de l'alchimiste avant d'agir. Il était probablement temps de rejoindre le bureau de la directrice...Il s'apprétait en tous cas à "ramasser" Hiderkrem.
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Dim 20 Jan - 23:39

Lyre descendait quatre à quatre les escaliers qui menaient aux sous-sols du château. Avec une légère appréhension pour tout avouer en vérité, quoique son pas régulier et vif ne la laissait pas deviner. Double appréhension même. La première hypothèse pouvant venir à l'esprit était bien évidemment la question "dans quel état allait elle trouver les bélligérants complètement débiles?" Et cette hypothèse pouvait se révéler assez juste. Elle jugeait néanmoins Nelby pas encore assez stupide pour tuer Belmont sans y être inciter par Simhour - qui était, pour l'heure, pas en état de le faire- et Belmont... Belmont était stupide. Assez pour ne pas lui amener Nelby d'abord? Elle espérait avoir sous-estimer sa bêtise et se raccrochait en partie à cet espoir tout en descendant les marches sombres à peine éclairées par quelques flambeaux.

Nous avions parlé d'une deuxième appréhension n'est-ce pas? Oui et c'est bien la pire. Lyre détestait descendre aux cachots et les plus observateurs des habitants des lieux l'avaient peut-être remarqué, mais elle évitait au maximum d'y descendre si elle estimait que l'école n'était pas totalement sûre. Elle aimait y descendre, à l'époque lointaine où ni Simhour ni Belmont n'était pas à Kalinach. Pourquoi?Pour la même raison qu'elle les détestait.

Ses pouvoirs étaient faibles là haut. Ou plutôt là-bas. Plus elle s'y enfonçait plus elle était démunie, voire sans magie du tout. Ni air ni aucun autres éléments. Se reposer quelques instants à l'écart de la magie pouvait être très agréable mais ce soir là elle ne descendait pas pour se reposer ou faire une petite balade entre deux squelettes encore attachés. Non elle descendait en luttant contre l'envie d'égorger un vampire et un chasseur de vampire. Mages. Donc si il y avait un problème , ce ne serait pas sa dague qui ferait la différence mais sa magie. Magie épuisée et réduite. Tous les évenements et éléments étaient contre elle? Par bonheur le cabinet était proche de la surface elle aurait des ressources.

Elle pénétra telle une tornade dans la pièce. Enfin tornade... Pour la vivacité oui mais elle n'en avait pas l'apparence ni la puissance. Sa robe blanche étaient trempée tout comme elle, tâchée de boue, tout comme elle, quelques gouttes de sang provenant des larmes de Simhour y restaient. Quelques traces de roussis, voire de nombreuses traces de roussis, la noircissait. Et la porteuse était à bout de nerf. Rien d'une glorieuse tempête non.

Belmont, Exal, Nelby et son squelette de compagnie. L'anshog ne s'était pas malheureusement pas trompée. Les deux premiers prenaient la situation visiblement bien tranquillement alors que les deux derniers étaient mal en point. Le squelette en morceau dans un coin, et Nelby... Aurait certainement été mourant s'il était encore en vie. Insconscient et fracassé d'un peu partout.

Elle allait tuer Belmont.

Lyre posa un regard trop calme sur la scène puis le posa sur Belmont.


"Belmont. Je présume que tout cela c'est grâce à vous? "

Ton calme, trop calme, un rien las aussi. Elle comptait les secondes qui lui restait avant de se mettre à hurler de rage. Pas longtemps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Ven 22 Fév - 21:59

Ainsi, même aux limites de la (seconde) mort, Nelby touvait encore la piaffe nécessaire pour cracher son ironie. Tristan ne pouvait que constater que l'après-vie l'avait bien changé. Pour autant qu'il ait pu en juger, l'humain Nelby n'était pas du genre à tenter d'arracher le dernier mot à tout prix. Et surtout pas à quelqu'un comme Tristan, ce en quoi il faisait preuve d'une sagesse indéniable.
Avec désormais un Nelby inconscient et un tas d'os sur les bras, Tristan se décida à aller chercher la directrice. Néanmoins, la chose nommée "Hide" lui posait poblème. Il pouvait sans problème trimbaler Nelby de par les couloirs, mais il ne pouvait pas faire porter le squelette par Exal vu qu'il risquait à tout instant de se réveiller et d'agresser son porteur. Il pouvait aussi le laisser ici sous la garde d'Exal, et il allait se résoudre à ceci quand il nota que le transport n'était plus nécessaire. La directrice arrivait. Et elle n'était pas contente.

L'apparition subite de Lyre ne fit donc que peu d'effets sur Tristan. Son apparence, en revanche, beaucoup plus. Où était passée la majestueuse magicienne d'air qu'il avait rencontrée auparavant ? Toute trace de son ancienne grâce aérienne s'était envolée, emportée par le vent qu'elle contrôlait, quoique peut-être plus pour l'instant.
Sans rien laisser paraître de son trouble, Tristan écouta les paroles de la directice, et les menaces de mort qui sous-tendaient la question ne lui échappèrent pas.
Bien évidemment, il ne s'attendait pas à des compliments. Il avait un peu perdu de son sang-froid tantôt. Mais il ne se considérait en aucun cas dans son tort, comme elle le laissait entendre.
Piqué au vif, il réussit à se contenir à grand-peine. Il ne pouvait en effet décemment pas écraser son gantelet sur le visage de Lyre comme il l'avait fait pour Nelby. Elle restait quelqu'un d'honorable, et ce quel que soit son manque de clairvoyance. Il se résolut donc à l'affronter sur le terrain des mots.


- Dans l'absolu, la responsabilité de ceci vous incombe dame de Vertus. Je vous avais prévenu, tantôt, du risque résidant dans l'accueil de Simhour Burningblood au sein de cet école. Vous avez jugé bon de m'ignorer, faisant preuve d'un manque de sagesse assez flagrant, à mon humble avis, et voyez ce qui en résulte. Jetez donc un oeil sur votre nouveau professeur. Vous remarquerez que, outre le fait qu'il soit en mauvais état,
sa nature n'en est pas moins irrévocable. Il est devenu vampire, car il ne l'était pas auparavant. Et l'auteur de cette transformation est Simhour, je peux vous l'assurer. Je vais donc devoir recourir à des mesures radicales à son encontre, et ce en désaccord avec la promesse que je vous ai faite. La situation, malheureusement l'exige, et je vous demanderais donc de bien vouloir m'excuser. On ne peut permettre que les vampires prolifèrent en ces lieux.


Pour terminer, et lorgnant délibérément la robe, qui n'avait rien à envier à l'état de Nelby, il ajouta :


- Sinon, vous avez passé une bonne journée ?

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Lun 3 Mar - 11:20

Autant le magicien s'était senti dépassé par le combat face au gardien, autant ici, il était écrasé. La directrice de l'école venait de se précipiter dans la salle, l’air indescriptiblement partagé entre fatigue et fureur. Elle qui lui avait paru si rigoureuse et stricte ne semblait pas du tout dans une humeur banale, et cela n’était aucunement bon pour l’alchimiste et son apprenti. Trempée, tachée de boue et…de sang ? Ce n’était assurément pas le moment de la croiser. Et étant donné qu’elle était venue d’elle-même, c’était bien pire. Ne sachant absolument pas quoi attendre comme réaction de la part de la directrice, Exal tenta de prendre une posture respectueuse et ne dît mot pendant qu’elle s’adressait à Tristan. Le ton qu’elle employait était pour le moins en contraste avec son apparence : elle était au bord de l’explosion mais elle parlait presque calmement. Restait que ses propos allaient –naturellement- à l’encontre de l’alchimiste, tenu pour responsable de l’état du vampire ; difficile de nier, étant donné la situation.

La réponse de Tristan, fut, quant à elle, formulée de façon…habituelle chez lui. Il expliqua avec tact –si on pouvait parler de tact avec lui- que la responsabilité des récents évènements ne lui était pas autant attachée que voulait le croire la directrice, le tout sans le moindre emportement et sans trace de surprise, allant jusqu'à la questionner avec une ironie explicite. Exal ne savait plus de son maître ou de la directrice lequel était le plus surprenant et ne bougea toujours pas, préférant ne pas s’interposer dans ce dialogue qui, là encore, le dépassait.
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Mer 5 Mar - 19:59

Lyre était fatiguée et à bout de nerfs. Une seule chose à part un bain chaud et une nuit de repos aurait pu lui faire plaisir: égorger Belmont. Elle ne l'avait jamais apprécié certes, mais aujourd'hui c'était autre chose. Un crétin qui refusait de voir la vérité en face et qui persistait dans son erreur au nom d'une prétendue justice... Un imbécile. Qu'il en veuille à Simhour, passe encore, elle était bien placée pour savoir que le vampire n'était pas un innocent. Mais à Nelby... Il était bien plus inoffensif que son aîné!

Mais néanmoins avec la même patience qu'elle prenait d'ordinaire avec ses élèves , elle écoutait le merveilleux discour de Monsieur Belmont. Qui lui tapait autant sur les nerfs que son propriétaire. La responsabilité de ceci vous incombe. Cette phrase donna une seule envie à Lyre: hurler et envoyer Belmont contre le mur de son propre cachot. De qui se moquait-il? Mais non, ne pas exploser maintenant, attendre qu'il est fini... La jeune femme inspira le plus calmement possible une bouffée de l'air vicié des lieux en évitant de regarder à nouveau l'état désatreux de Nelby et écouta. Patiemment.


Tout cela lui donnait presque envie de rire. Rire cynique, rire jaune, rire désabusé mais rire tout de même. Oh, des imbéciles, elle en avait vu dans toute sa vie, beaucoup trop même. Mais celui-là c'était une vrai perle. Ou d'huler à nouveau. Mais elle prenait sur elle, ne répondait pas pour l'instant, attendant la fin de la tirade de l'homme pour fermer les yeux, les rouvrir lentement et répondre. A nouveau d'une fois calme mais qui augurait la tempête.

-La responsabilité m'incombe? De qui vous moquez vous Belmont! Je n'ai pas eu l'idée idiote de frapper monsieur Nelby, moi!

Elle eut un bref rire et imita une profonde courbette avant de répondre.

-Ô parfait sire Belmont! Vous avez eu la grande grâce de me prévenir ! Et je vous ai annoncer que je n'étais pas stupide et que je veillerais à ce que Simhour ne devienne pas un risque! Vous avez passé outre mes déclarations! Passé outre le fait que je vous avais dit de le laisser en paix! Passé outre le respect qui doit avoir lieu dans cette école!

Sa voix montait au fur et à mesure dans les tons, devenant presque un cri de rage mais parfaitement compréhensible. Elle se calma quelque peu.

- Vous vous êtes battus avec Simhour à nouvel an. Soit. J'ai passé, vous êtes deux adultes pas responsables, mais deux adultes. Qu'importait. Mais Nelby est un de mes professeurs! Je l'es engagé, je lui est offert un poste, et un asile dans Elladat! Pas un peine de mort! Oui il est vampire. Vous êtes bien un imbécile humain doublé d'un orgueilleux. Est-ce que l'on vous pourchasse pour autant? Mais je ne défendrais pas la cause des vampires, face à vous c'est perdu d'avance. Mais sachez, que lorsque Nelby est venu me voir pour son travail, il ne m'a pas caché sa condition! Vous croyez mieux savoir que moi? Vous avez des siècles de retard! Vos paroles et vos actes sont tout le contraire de ce qui fait la fierté de la magie, de cette école et de cette ville! Mais j'osais espérer que votre apprenti ne se laisserait pas manipuler au point de torturer un être!

Lyre jeta un oeil désolé à Exal qui tentait de prendre une posture à peu près respectueuse. Elle n'avait rien contre lui, juste contre son maître. Elle reprit tant bien que mal son souffle, plus fatiguée qu'elle ne voulait bien le laisser paraître.

-Certes vous avez eu la bonté d'âme d'affaiblir Simhour il y a peu, je vous en remercie. Mais vous l'avez aussi remis à sa condition de sangsue. Qu'il vampirise Sire Nelby, je n'en ai cure, il s'agit d'un adulte consentant. Et si même tout...Tout ça m'incombait, alors pourquoi agir à ma place? Me croyez-vous incapable?

Elle reprenait lentement mais sûrement son calme sans quitter d'un oeil noir l'alchimiste. Elle avait conscience de s'être laissée emportée précédemment mais n'était pas en état de prendre tous ceux qu'elle croisait avec des pincettes.

- Excellente journée mais soirée exécrable. Votre soirée a dû être réjouissante vu l'état de Sir Nelby, non?

Elle imita son ton, retenant son envie de lui sauter à la gorge. Cela ne servirait à rien et n'aiderait pas Nelby. Mais lui ferait du bien,ça oui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Jeu 6 Mar - 1:44

Tristan avait délibérément lancé cette pique à la directrice. Ainsi, bien qu'il soit contre toute sagesse de l'énerver davantage qu'elle ne l'était déjà, il ne pouvait qu'apprécier le résultat.
Cela dit, le ton et le fond des paroles de Lye commencait à le faire doucement grincer des dents. Après tout, qui était elle pour lui donner des leçons à propos de comment gérer les vampires ? Des siècles de retard ? Si quelqu'un ici en avait, c'était bien elle. Jusqu'à où croyait-elle que remontait la lignée des Belmont ? Et partant, de leur lutte contre le Sang ?
Tristan se reprit afin que tout son fiel ne soit déversé au moment où il ouvrirait les lèvres. Il ne comptait pas en venir aux mains avec la directrice. Du moins pas encore.


- Je conçois que vous soyez un tant soit peu désappointée par ma soi disante non observance de vos règles. Je les ai pourtant belles et bien respectées dans la limite votre autorité. J'entends par là que le respect de l'école, qui, selon vous, me faut, ne s'applique que dans l'enceinte même de celle-ci. Ainsi en va-t-il de votre capacité à me commander.
Or, le fait est que je n'ai pas cherché noise à Burningblood au sein de l'école, respectant par là toutes les obligations qu'il m'était tenu de respecter envers vous. A l'extérieur, par contre, la situation variait : il est un vampire, je suis un Belmont. Je me retouvais donc tenu par des obligations oh combien plus anciennes et plus importantes de lui faire la chasse. Et ainsi fut-il. Il n'y a rien à redire là-dessus.
Concernant le cas du "professeur" Nelby. Il se peut que je sois fautif. Il n'était pourtant pas dans mon intention de le molester, mais l'évident manque de coopération dont il faisait preuve, allant même jusqu'à me menacer, me forca à user de moyens plus extrêmes.
Je n'y ai pas pris plaisir, comme vous semblez l'insinuer, c'était mon devoir. C'est tout.
En définitive, peu m'importe que vous connaissiez sa nature lorsque vous l'avez engagé. Cela vous rend même encore plus coupable et me conforte dans l'idée que j'en sais finalement plus que vous sur le sujet.
Car j'ai bien vu que l'attrait du sang n'était pas sans prise sur lui. Et lorsque sa soif se serait faite trop forte pour qu'il puisse la contrôler, qu'auriez-vous fait ? Auriez-vous tendu votre gorge pour l'assouvir à la place de celles de vos élèves ? C'aurait été un bel acte d'abnégation, à n'en pas douter, mais malheureusement inutile, puisque, le temps aidant, elle l'aurait de nouveau tenaillée. Et alors qui auriez-vous sacrifié puisque vous n'auriez plus été là ?
Ainsi, je pense bien que vous êtes une incapable doublée d'une imbécile. Non seulement pour avoir laissé des vampires s'infiltrer dans une école, mais pour m'empêcher en plus de remédier aux problèmes que vous avez crées.


Le Belmont fit une pause de quelques instants avant de finir :

- Lorsque je suis venu vous voir, au début de l'année, je vous avais dis que vous regretteriez d'avoir hébergé des suceurs de sang.
J'espère que maintenant, vous me croyez.


Néanmoins, deux éléments étaient ressortis de la diatribe de la directice qui avaient accrochés l'attention de Tristan. L'un de bon augure, et l'autre un peu gênant : il avait affaibli Simhour. Or lui-même était désormais plus fort que jamais. Il devrait peut-être lui rendre une petite visite... Mais comment ça, "remis" à sa condition de sangsue ?

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"


Dernière édition par Tristan Belmont le Sam 9 Aoû - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Lun 10 Mar - 21:47

Exal écouta –et n’avait de toute façon pas vraiment le choix- les paroles de la directrice. Mais, malgré tout le respect qu’elle lui inspirait, il trouvait son discours trop sévère, les reproches par moment trop excessifs. Cela valait particulièrement quand elle parla du Fomar, et du rôle néfaste qu’aurait tenu Tristan pour son apprenti. Sur ce point, le magicien maîtrisait parfaitement le contexte, et se plaçait donc en connaissance de cause en s’opposant à cette idée. C’est pourquoi il fronça légèrement les sourcils à ces mots, n’ayant tout de même pas la légitimité d’intervenir dans le dialogue ; il marquait ainsi son désaccord sans remettre en cause le discours de la directrice. De son côté l’alchimiste défendait son point de vue avec la même précision et le même ton qu’auparavant, et s’imposait aux yeux d’Exal tout autant que la directrice. De plus, son maître semblait plus posé que cette dernière, qui avait l’air de bien trop se contenir. Raison de plus pour le magicien de ne pas intervenir sans connaître les détails de la situation, notamment en ce qui concernait ce Burningblood, dont il n’avait qu’une lointaine idée de la puissance –très probablement terrifiante. Restait à faire face aux prochaines paroles de la directrice, qui ne s’annonçaient pas plus flatteuses que jusqu’ici.
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Mar 12 Aoû - 0:07

Lyre referma un court instant les paupières pour se calmer. C'était la rage qui avait perdu Simhour et lui avait donné l'avantage, à peine quelques dizaines de minutes auparavant. C'était à présent à elle de ne pas imiter son erreur face à Belmont. Belmont qui n'aurait pas dû, à l'origine, être considéré comme un ennemi... Pourtant c'était, involontairement ou pas, le cas. Elle rouvrit les yeux pour répliquer d'un ton plus froid, toute colère s'étant envolée de ses prunelles.

-Vous concevez? Comme un enfant, vous avez poser le pied sur la limite sans la franchir de crainte de subir la fessée de maman, c'est ça?

Elle secoua légèrement la tête. De qui se moquait-il? Il les avait respecté? Sa capacité à le commander... Ils en étaient encore donc là? Quel âge avait donc Belmont? Cela lui donnait à la fois envie de pleurer et de rire, c'était pourtant bien un homme adulte qu'elle avait en face d'elle... Mais visiblement non.

-Je ne veux pas vous commander. On commande les soldats obéissants et les enfants. Les hommes ont des notions de respect et de compréhension.

La jeune femme eut un sourire sans joie et reprit, revenant au sujet principal.

-Je ne vous parle pas de Simhour, sire Belmont. Vous êtes deux inconscients, tant mieux pour vous. Je vous ai juste demander de faire votre gueguerre ailleurs que dans l'école, ailleurs que dans la cité. Mais vous accusez Simhour de porter atteinte à mes élèves, alors que vous même, vous portez atteinte à mon corps enseignant! Dois-je vous faire subir le même sort qu'à Simhour puisque vous avez commis la même faute? Vous-même, si Simhour et le professeur Nelby seraient venus vous emmener dans leurs appartements, les auriez-vous suivis sans crainte? Ne vous moquez pas de moi Sire Belmont et ne me prenez pas pour plus bête que suis.

Elle le fixa avec sévérité, plantant ses yeux félins dans ce du «célèbre» chasseur de vampire pour ajouter.

-Je n'ai pas voué inutilement mon existence à chasser les vampires et j'avoue ne pas y être spécialiste. Mais je ne suis pas assez stupide pour ignorer leur dépendance au sang. Ni pour ne pas y avoir songer en embauchant le professeur Nelby! J'ai à coeur la sécurité des habitants de l'école et je les protège, quoi que vous pensiez! Et si je dois les protéger de vous alors ça sera fait.


Lyre quitta du regard Tristan pour le porter un court instant sur Exal, puis, sur Nelby. Professeur Nelby, c'était bien ce titre qu'elle faisait qu'elle était là, et elle voulait bien signifier à Belmont à qui il s'était attaquer et à qui il s'adressait. Elle n'était pas là par hasard! Sans se préoccuper de lui ou de son apprenti elle s'approcha du corps du vampire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Mer 13 Aoû - 19:23

La directrice avait beau donner l'impression de s'être reprise, Tristan , à l'audition de son discours, comprenait bien que ce n'était pas le cas. Notamment l'infantilisation de la situation qui ne le convainquait guère sur la résistance qui restait à ses nerfs.

- Ce que vous dites n'est pas entièrement faux : je n'aurais jamais consenti à descendre dans la crypte d'un des deux monstres sus-cités. Tout simplement parce que cela aurait relevé de la folie suicidaire. Mais un renversement de cette situation n'est pas concevable. Et ceci parce qu'il faudrait alors considérer sur le même plan moi-même, dernier descendant de la lignée noble des Belmont, et cette engeance de démon pour qui les moyens les plus vils sont les plus usités.
Mais je ne m'étendrais plus. Je me suis déjà plus que suffisamment expliqué sur le sujet et la situation qui nous occupe présentement. Je ne veux donc pas courir le risque de me répandre moi aussi en paroles sales et fâcheuses.


Tristan décida de donner une toute dernière chance à Lyre de se rattraper.
Il attrapa le Tueur et le fit claquer sur le sol. Ce faisant, il ramena son bras gantelé devant lui, se mettant ainsi subrepticement en position de garde.


- Je vais maintenant procéder à l'élimination du rejeton de Simhour Burningblood, le "professeur" Nelbinopsidh dit Nelby. Veuillez vous écartez, dame de Vertus.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Ven 15 Aoû - 11:45

Nelby errait dans les méandres de son esprit, oscillant entre des visions d'horreurs, de réalité et de sang. Surtout de sang. Il commençait à avoir faim, mais cela n'était pas une bonne chose, surtout inconscient face à un Tueur de Vampires. Au moins s'il arrivait à penser à tout cela, c'est qu'il n'était pas encore mort... Ou peut-être que si justement. Non, il ne voulait pas mourir, pas maintenant; c'était inconcevable.

Je ne veux pas mourir...
Je ne veux pas mourir.
Je ne veux pas mourir!


Cet instinct de survie et le refus de la mort, enclenchèrent un mécanisme bien particulier: la régénération du corps. Ses tissus se ressoudaient lentement, ses organes reprennaient leur place et forme initiales, les hémorragie s'estompaient. Puis un bruit d'os se brisant retentit dans la pièce, puis un autre et encore, ainsi que toute une série de craquements diverses, cartilages qui se chevauchent puis fusionnent, donnant à l'ensemble un effet d'orchestre macabre.

Plus un bruit, plus une douleur, une lumière au fond du tunnel, et Nelby ouvrit ses yeux, un vert, l'autre noir. Face à lui se tenait la directrice, juste après elle Tristan Belmont en position d'attaque et à côté se trouvait Exal, silencieux et peu réactif. Nelby se redressa sans un mot et regarda tour à tour ses tortionnaires puis Lyre. Les souvenirs se bousculaient et tout lui revenait lentement. Il ferma les yeux, puis mit un genou à terre devant sa protectrice.

"Je suis désolé. Vous m'aviez mis en garde et vous devez maintenant vous interposer pour éviter ma mise à mort. Je vous cause bien du souci depuis que je suis devenu un vampire. Si j'ai voulu devenir professeur, c'était une façon de me racheter."
Deux lignes de larmes s'échappaient des yeux de Nelby. Il se releva, fit quelques pas de côté et s'agenouilla devant son squelette.

"Quelle gloire obtiendrez-vous en me supprimant? Je ne suis pas quelqu'un de puissant ni d'influant, je suis un professeur de l'école. En me tuant, vous ternirez votre nom et Elladat tout entier vous verra en tant qu'ayant tué un professeur. Vous aurez beau expliquer que j'étais un vampire, qui croiront-ils? Un professeur un peu bizarre ou un Alchimiste inquiétant qui passe sa vie dans des cachots avec un apprenti? Mais de toute façon, cela n'a pas raison d'être, je ne veux pas mourir aujourd'hui, et je ne vais pas mourir ici."

Nelby toucha du doigt les os éparpillés puis se releva, derrière lui se tenait Hide, et plus aucun os ne jonchait le sol. Il se mit ensuite à avancer vers la sortie, ne regardant plus personne.
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Ven 15 Aoû - 13:09

Bien entendu, il aurait été trop beau que le vampire reste sagement dans son état inconscient jusqu’à ce qu’on en ait fini. Ce qui correspondait…à sa mise à mort ? Exal avait bien compris quel gouffre séparait les formes de vie respectables des vampires dans l’esprit de Tristan, et saisissait bien que les éliminer était l’un des impératifs de son maître, mais dans le contexte de l’école et de cet interrogatoire, il ne pensait pas en arriver à ce stade aussi brutalement. Le magicien avait osé penser que le gardien de la forêt aurait le répit que demandait la directrice, ou une quelconque compensation au bénéfice du doute –même si les doutes ne jouaient pas en sa faveur. Mais Tristan venait d’annoncer l’exécution de Nelby.

Alors que, malgré la tension qui régnait dans la pièce, le magicien demeurait de marbre, le principal intéressé, lui, reprenait vie. En effet, le vampire émergeait de son coma au fur et à mesure que son corps semblait se remettre en marche, dans un chant repoussant, rythmé par les craquements d’os et autres sonorités peu agréables. Il finît par ouvrir les yeux et poser ses pupilles noire et verte sur l’assemblée. Il avait récupéré assez de forces pour se lever et demander pardon à la directrice, laissant jusqu’à s’échapper des larmes. Un spectacle qui ne touchait probablement pas l’alchimiste, mais dont ce dernier ne pouvait couper cours du fait de la présence de la dame. Nelby reprit la parole pour défendre son existence, ou plutôt pour donner à Tristan une bonne raison de ne pas le tuer –si une telle raison pouvait habiter son esprit. Il invoquait l’erreur que constituerait cet acte aux yeux d’Elladat, et les inévitables conséquences qu’il en subirait.

Exal restait partagé entre ces discours, pendant que le vampire s’approchait des restes de son squelette et réussît à le reconstituer. Le magicien s’était écarté prudemment vers la sortie, prêt à engloutir la pièce d’une explosion de lumière –ce qui était la manifestation de l’engagement de son potentiel magique dans un combat- si cela devenait nécessaire. Les sens vifs et l’esprit le plus posé possible, il ne prévoyait d’agir que si cela lui était ordonné ou vital. Mais Tristan avait certainement une idée bien personnelle de la tournure qu’allait prendre la situation…
Revenir en haut Aller en bas
Lyre de Vertus
Professeur d'air
Professeur d'air
avatar

Race : Anshog.
Poste : Professeur d'air & Directrice d'Elladat.
Elément : Lind
Nombre de messages : 762

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Dim 17 Aoû - 1:04

Parce que pour Nelby accepter de suivre l'alchimiste n'aurait pas relevé de la folie suicidaire? Ce n'était pas comme s'il était au sol, en pièces détachées, hein... Non mais j'vous jure... Belmont n'était pas sur le même plan que les vampires? Si. Cette certitude étreignait avec force le coeur et l'esprit de la jeune femme, le chasseur et sa proie, quelle qu'elle soit se ressemblaient étrangement dans cette chasse... Simplement l'un et l'autre préféraient mourir que le reconnaître et se traquaient mutuellement, traquaient cette partie d'eux qu'ils refusaient avec une ignorance et une crainte d'enfant. C'était risible. Tout cela était risible. Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien y faire? Lyre retient difficilement un soupire. Elle avait envie de partir en claquant la porte, de quitter cette pièce qui la mettait mal à l'aise et les laisser tout s'entretuer tranquillement. Tant pis pour eux, à la fin!

L'anshog se retourna lentement en entendant un claquement de fouet derrière elle. Lorsqu'elle fit face à Tristan, irrésistiblement, une grimaça s'afficha sur ses traits. Belmont semblait vouloir régler son compte à Nelby, sans se préoccuper qu'elle soit là ou non. Elle secoua lentement la tête, sans bouger d'un pouce.

-Et si je refuse? Vous ferez quoi? Vous me tuerez?


Un nouveau bruit derrière elle, mais sensiblement différent. Le genre qu'un os fait lorsqu'on marche dessus. Suivit aussitôt d'autres, tout aussi élégants. A nouveau la directrice pivota sur ses talons, écarquillant légèrement les yeux cette fois-ci. Nelby revenait d'entre les morts. Au sens propre comme au figuré. Il avait mis du temps mais à présent ses forces semblaient lui parvenir pour de bon, lui permettant de poser un genou devant elle. En larmes.

Sire Nelby...

Les excuses et les larmes lui rappelèrent le comportement d'un autre vampire, quelques jours et quelques minutes seulement auparavant... Elle ferma un court instant les yeux pour chasser le souvenir. Simhour lui avait causé des ennuis, comme Nelby, oui. Mais ils étaient très différents malgré leur cosanguïnité. Elle s'écarta délicatement pour laisser passer le vampire. Belmont ne serais pas d'accord. Mais en même temps Belmont n'était jamais d'accord avec rien ni personne à part sa petite personne, alors bon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tristan Belmont
Alchimiste
Alchimiste
avatar

Race : Humain
Elément : Cala
Nombre de messages : 428

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Mer 3 Sep - 13:37

Les paroles du vampire eurent un effet pour le moins... inhabituel : Tristan éclata de rire.

- "Gloire" ? Mais en quoi aurais-je intérêt à la "gloire" ? Cela fait maintenant deux décennies que j'accomplis mon devoir. Et seuls les plus au fait de ce qui se passe dans l'ombre de notre monde connaissent et reconnaissent mon nom.
Croyez-vous sincèrement que si je voulais de votre "gloire" il en serait ainsi ?


Le gantelet de Tristan s'assombrit, atteignant le point d'une noirceur qui ne résultait pas simplement d'une absence de lumière.

- Alors je vais simplement m'en tenir à ce que je fais de mieux et pour
quoi je ne demande et ne demanderais jamais de rétribution.


Une lumière aussi puissante que soudaine envahit la pièce, réduisant les capacités visuelles des occupants à néant, tandis que Tristan fondait sur Nelby et son familier. Avant que quiconque ait pu réagir Tristan balança son poing ganté, de toute la puissance qui lui était alors disponible, dans le dos de Hide envoyant celui-ci hors du cabinet, ainsi que son maître qui se trouvait maheureusement (ou heureusement selon le point de vue) sur la trajectoire du squelette.
Tandis qu'il repliait et remettait le Tueur à sa ceinture, Tristan reprit :


- Et si vous survivez aujourd'hui, c'est parceque je n'ai pas oublié l'hospitalité que je dois à Dame de Vertus.
Cela dit, je ne la lui devrais pas plus longtemps.


Le Belmont se tourna vers la directrice.

- Ma dame, je vais maintenant vous demander de quitter ce cabinet. Vous pourrez ainsi aller lécher les blessures de cet individu, ou bien celles de son maître si cela vous agrée.
Vous pourrez récupérer l'usage du cachot dans trois heures. D'ici là, je vous déconseille de réapparaître devant moi.


Enfin, il s'adressa à Exal.

- Mon ami, si vous acceptez toutefois que je vous appelle ainsi, vous l'aurez compris, je quitte l'enceinte de l'école. Je ne vous demanderais pas de faire de même, car cela serait grandement dommageable à votre apprentissage de l'art de la magie. Néanmoins, si vous voulez toujours apprendre l'alchimie en sus, alors je vous conseille de vous rendre demain à la garnison de la Garde en ville et de me demander.
Ah ! Et prenez garde à certains individus de nos connaissances.


Tristan, sans plus s'occuper des personnes présentes, commença à ranger la pièce.

_________________
Un Ange furieux fond du ciel comme un aigle,
Du mécréant saisit à plein poing les cheveux,
Et dit, le secouant : " Tu connaîtras la règle!
Car je suis ton bon Ange, entends-tu? Je le veux!"
Revenir en haut Aller en bas
Fomar Exal
Assistant de l'alchimiste
Assistant de l'alchimiste
avatar

Race : Humain (Fomar)
Elément : Cala
Nombre de messages : 362

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Jeu 4 Sep - 13:16

Tristan avait ri aux paroles du vampire, et ce fait était aussi surprenant qu’inquiétant. En effet, Nelby avait certainement fait disparaître aux yeux de Tristan le peu de considération qui existait, peut-être, dans un fond de son esprit occulté par ses convictions. Le gardien aurait en quelque sorte poussé à bout l’alchimiste, à ceci près que la patience de ce dernier semblait étendre ses limites bien au-delà de ce qu’elle supportait à cet instant -ce n’était pas pour autant que le moment aurait été bien choisi pour l’aborder. Et la preuve arrivait.

Le gantelet de Tristan s’assombrit, d’une façon trop brutale pour qu’elle soit naturelle. Exal ne connaissait pas grandement les capacités de cette arme, mais il ne faisait aucun doute qu’une attaque était imminente. Pendant que son maître prononçait quelques mots, le magicien s’écarta presque instinctivement de la sortie et surtout du vampire qui lui faisait face. Le temps sembla soudainement s’arrêter : une lumière aveuglante se dégagea du gantelet et envahît la totalité de la pièce. Malgré son affinité avec le Cala, le Fomar ne pouvait pas faire abstraction du flash qui l’empêchait de voir le moindre détail dans le cabinet. Mais la vue n’était pas nécessaire pour comprendre ce qui se déroulait : le son d’un coup puissant retentit, puis vint celui d’un choc dans le couloir. Seulement alors la vue revenait à Exal.

Le vampire venait d’être violemment éjecté du cabinet avec son squelette, mais à en croire les paroles de Tristan qui rangeait son arsenal, il était encore en vie. La tension était toujours aussi pressante pendant que l’alchimiste, l’air serein, adressait quelques derniers mots à la directrice puis à l’apprenti. Il venait de rompre ses liens avec Elladat, et en assumait les conséquences en partant des cachots. Il rejoindrait donc la Garde…Exal ne connaissait pas vraiment cette organisation, jusque là relativement discrète malgré la visible situation de conflit avec l’école. Son maître l’incitait tout de même à rester dans l’établissement, ce qui semblait le plus sage, si la directrice était aussi de cet avis. Le magicien acquiesça donc d’un mot :


"Entendu."

Puis il entreprit un demi-tour, qui le renvoya face à Nelby, dont les capacités de régénération n’étaient pas moins effrayantes que ses blessures. Mais, ce coup-ci, il avait l’air d’avoir eu son compte de dégâts, et le magicien s’écarta lentement vers ses quartiers. Il restait cependant attentif à une éventuelle réaction de la directrice voire du vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Nelby le Fourbe



Race : Vampire
Poste : Gardien de la Forêt
Elément : Wethil et Amar
Nombre de messages : 457

MessageSujet: Re: Interrogatoire.   Lun 22 Sep - 20:31

Tristan étala un discours que Nelby ne suivit à peine, pensant simplement partir au plus vite de ce lieu qui pourrait devenir sa seconde et finale tombe s'il s'éternisait. Mais il aperçut juste avant un phénomène qui sentait méchamment les ennuis pour lui: le gantelet de l'Alchimiste s'assombrit progressivement mais il était clair que cela n'indiquait rien de bon. Comme si la lumière y était aspirée, formant un mini trou noir. Une fraction de seconde passa, puis l'explosion lumineuse brula les yeux de Nelby, qui ne put éviter de se prendre en pleine poire Hide, frappé de plein fouet par Tristan. Ils roulèrent jusqu'en dehors du cabinet et se retrouvèrent entassés, pêle-mêle contre le mur. La scène aurait pu être comique, si l'on ommettait la tension présente en ces lieux.

Nelby avait vraiment hate que la journée finisse: il n'avait pas fini de se régénérer qu'il se refaisait frapper, d'une violence meurtrière. Mais il était vivant, donc en fin de compte, il ne s'en sortait pas trop mal... Il ne prit pas la peine de regarder Exal qui sortait à son tour, mais normalement, lui.

Nelby se fondit avec Hide dans l'obscurité et l'on entendit dans un souffle brumeux:

"J'espère ne plus vous revoir Belmont. Et merci à vous Directrice..."


Nelby ne s'arrêta pas avant d'être rentré chez lui. Il se posa sur sa couche et pris le repos nécessaire à sa régénération complète et totale. Il songeait aussi à ses élèves et au Kahfèh... Il s'endormit et se mit à ronfler comme pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interrogatoire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interrogatoire.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Claudy Gassant est expulsé après avoir subi un interrogatoire aux USA
» Interrogatoire musclé
» Traque, sauvetage, interrogatoire. [Mission rang B]
» Interrogatoire ? [Livre 1 - Terminé]
» Interrogatoire de la BI n°1 [PV Page]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'école d'Elladat et sa cité Kalinach :: Kalinach :: La Citée :: Les Caves et Souterrains-
Sauter vers: